Alonso explique ses douleurs au dos après Abu Dhabi

Malgré une F138 qui semble bien loin de lui donner satisfaction, Fernando Alonso est parvenu à arracher la sixième place sur la grille de départ lors des qualifications à Austin hier

Malgré une F138 qui semble bien loin de lui donner satisfaction, Fernando Alonso est parvenu à arracher la sixième place sur la grille de départ lors des qualifications à Austin hier.

Le pilote espagnol a surtout démontré que ses douleurs au dos, consécutives à un passage hors-piste à Abu Dhabi il y a quinze jours, ne l'empêcheraient pas de donner le maximum en course. Pour la première fois, il est d'ailleurs revenu en détail sur ses souffrances.

"Mon dos n'est pas un problème", a-t-il insisté après la séance de qualifications. "À Abu Dhabi j'étais en forme trois ou quatre heures après la course, mais quand j'ai passé les examens de contrôle ils ont trouvé un manque de sensibilité dans mon bras et ma jambe gauche et ils étaient un peu inquiets. J'ai eu beaucoup de maux de tête ensuite car un nerf était compressé et il n'y avait pas assez de pression sanguine dans ma tête. Les nuits étaient très difficiles, mais lentement l'inflammation s'est calmée. J'ai eu quelques douleurs hier [vendredi] et ce matin [samedi] quand je me suis levé, mais quand vous êtes dans la voiture vous oubliez cela."

Ce week-end, la Scuderia Ferrari a toutes les peines du monde à trouver le bon rythme sur le Circuit des Amériques, mais la position d'Alonso sur la grille de départ pourrait finalement lui permettre de signer un bon résultat si le rythme de course est au rendez-vous.

"C'était une qualification compliquée, mais je pense que nous avons un meilleur rythme de course et je m'attends à ce que le package soit un petit peu plus compétitif [dimanche]. En partant sixième, nous allons devoir survivre au départ et au premier virage et ensuite je pense que nous pourrons nous battre. J'ai signé des podiums plus impossibles que ça par le passé, mais je ne pense pas que ce soit juste de penser au podium puisque nous partons sixième."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Fernando Alonso
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités