Alonso garde son sang froid

Fernando Alonso n’a signé qu’un modeste huitième temps lors des qualifications du Grand Prix des États-Unis

Fernando Alonso n’a signé qu’un modeste huitième temps lors des qualifications du Grand Prix des États-Unis. Une mauvaise nouvelle pour l’Espagnol, puisque Sebastian Vettel, son rival dans la course au titre, a décroché la pole position.

Le tour rapide est véritablement le talon d’Achille de Ferrari cette saison, puisque malgré son grand talent, Alonso peine à bien se qualifier. "La voiture est la même qu'à Abu Dhabi, où nous partions de la septième place. Ici, nous sommes huitièmes, c'est pareil", a constaté le double Champion du Monde.

Le pilote Ferrari garde néanmoins espoir, puisqu’il sait que, bien qu’elle soit lente sur un tour lancé, sa F2012 a un bon rythme en course. Il faut d’ailleurs noter qu’il a gagné une place sur la grille de départ, profitant de la pénalité infligée à Romain Grosjean pour avoir changé de boîte de vitesses. "La course est notre point fort, je crois toujours que l'on marquera plus de points que Sebastian", a terminé Alonso, qui gardera espoir jusqu’au bout.

Avec 245 points, Alonso est à dix unités de Vettel, alors qu’il ne reste plus que deux Grands Prix à courir. L’enjeu est de taille, puisque celui qui sortira vainqueur de ce duel deviendra le plus jeune triple Champion du Monde de l’Histoire de la Formule 1

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Fernando Alonso , Sebastian Vettel , Romain Grosjean
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités