Alonso : "J’ai toujours couru à 120%"

Cinquième à Abu Dhabi le week-end dernier, Fernando Alonso a tiré le maximum possible de sa F138 pour engranger de nouveaux points importants

Cinquième à Abu Dhabi le week-end dernier, Fernando Alonso a tiré le maximum possible de sa F138 pour engranger de nouveaux points importants. Un score toutefois insuffisant puisque Mercedes a de nouveau fait mieux que la Scuderia, augmentant encore un peu son avance à la deuxième place du Championnat du Monde des Constructeurs.

Comme lors des trois saisons précédentes qu’il a disputées avec Ferrar, le titre mondial se refuse une fois encore au pilote espagnol, qui assure malgré tout ne rien avoir perdu de sa motivation. Alors qu’il va défendre sa deuxième place au championnat pilotes, le double Champion du Monde veut surtout permettre à son équipe de terminer à la place de dauphin derrière Red Bull Racing chez les constructeurs.

"C’est très difficile. Evidemment je suis en F1 depuis 12 ans maintenant et même plus avec les catégories inférieures, et j’ai toujours couru à 120% dans chaque course. Aussi, il y a beaucoup d’attention sur moi, beaucoup d’attentes à chaque course et je regarde ce que je peux faire de différent ou pour améliorer le résultat, donc je dois toujours en faire davantage et c’est ma motivation", explique Alonso à Autosport.

"Maintenant la motivation est claire, être second des Constructeurs, ce n’est pas l’objectif principal mais c’est toujours un bon objectif pour nous. Second du Championnat Constructeurs sera une récompense pour moi, sachant que nous n’avons pas la deuxième voiture la plus rapide comme nous l’avons vu chaque week-end. Si je termine second du championnat [pilotes], c’est une petite victoire personnelle. Bien sûr, je cours pour gagner le Championnat du Monde et terminer deuxième est triste, mais d’un point de vue personnel sur la saison ce serait une très bonne performance."

Pour parvenir à ses fins, Ferrari devra toutefois présenter des arguments plus solides sur les deux dernières manches de la saison que ce qui a pu être le cas en Inde ou à Abu Dhabu. A Austin puis à Interlagos, il en faudra plus pour espérer inquiéter Mercedes. D’autant que la concurrence dans le top 10 est clairement relevée.

"Nous pouvons faire mieux. Il y a plusieurs week-ends maintenant où ce n’est pas seulement Mercedes qui nous inquiète, c’est Lotus, Hülkenberg, Toro Rosso, McLaren, donc nous devons faire mieux", insiste Alonso. "La voiture sera la même à Austin et au Brésil, donc nous devons faire de notre mieux sur le circuit avec le setup, l’optimiser circuit par circuit. Les pilotes doivent faire mieux et signer des tours parfaits tout le week-end car nous devons battre Mercedes."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Fernando Alonso
Équipes Red Bull Racing , Toro Rosso , Ferrari
Type d'article Actualités