Alonso : "Je peux aller plus ou moins où je veux, quand je veux"

Cinquième des qualifications à Suzuka, Fernando Alonso était davantage attendu pour s'exprimer sur son avenir que sur sa performance

Cinquième des qualifications à Suzuka, Fernando Alonso était davantage attendu pour s'exprimer sur son avenir que sur sa performance. Après l'annonce du départ de Sebastian Vettel chez Red Bull, vraisemblablement pour rejoindre Ferrari, le pilote espagnol est au cœur de la spéculation. Une situation qu'il vit depuis plusieurs semaines déjà, mais qui se renforce par la force des choses.

Interrogé sur la décision de Vettel, Alonso a joué la carte de l'étonnement. "C'est une surprise pour moi. Voir Vettel quitter Red Bull !", a-t-il lancé au micro de la BBC. Pour ce qui est de la suite de sa carrière, le double Champion du Monde assure que rien n'est encore définitif, même si une tendance qu'il n'évoque pas en détail se précise.

"On va voir de mon côté. Mon futur ? Disons que j'ai mon opinion depuis deux ou trois mois, et ça va dans la bonne direction. Ce n'est pas encore décidé à 100%", insiste-t-il, alors que son nom circule désormais avec une insistance rare du côté de McLaren.

"J'ai le privilège d'avoir gagné du respect ces dernières années et je peux aller plus ou moins où je veux, quand je veux, à chaque moment", ajoute-t-il. "Je vais essayer de faire le meilleur. Je ne sais pas si Vettel va chez Ferrari, tout d'abord. Le futur de Sebastian n'est pas ma priorité. Le futur de Ferrari est important, et ensuite je pense au mien."

A l'heure qu'il est, Vettel n'a pas officiellement signé chez Ferrari, et Alonso n'a pas officiellement quitté la Scuderia. La destination de l'Espagnol reste un point d'interrogation mais il assure que son futur passera par la F1 pour atteindre ce qu'il recherche depuis huit ans désormais : un troisième titre mondial.

Une chose est sûre, la piste Red Bull a rapidement été écartée par l'écurie de Milton Keynes elle-même. Ce matin,

Christian Horner expliquait en quoi le pilote Ferrari n'avait pas été une option pour remplacer Vettel

.

"Quand j'aurai écarté mes derniers doutes, je le saurai", explique Alonso à Sky. "Il y a beaucoup de possibilités. Je veux gagner, je veux être Champion du Monde, je veux faire le meilleur pour ma carrière, je veux être heureux, je veux aller dans la bonne direction et elle influence le marché."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Fernando Alonso , Sebastian Vettel
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités