Alonso ne comprend pas l'intérêt de la sortie des stands

Fernando Alonso apprécie toujours de revenir sur le mythique circuit de Silverstone et, comme il le rappelle si bien, cela fait 60 ans que Ferrari a signé sa première victoire en Formule 1

Fernando Alonso apprécie toujours de revenir sur le mythique circuit de Silverstone et, comme il le rappelle si bien, cela fait 60 ans que Ferrari a signé sa première victoire en Formule 1.

La journée ayant été sous le signe de la pluie, l’Espagnol n’a pas pu effectuer tous les tests prévus sur les nouveautés aérodynamiques apportées par Ferrari en Grande-Bretagne.

Il ajoute qu’il apprécie le nouveau paddock récemment sorti de terre mais qu’il ne comprend pas l’intérêt de la fin de la voie des stands, qui n’offrira pas une belle vue aux spectateurs en tribune.

"Il est toujours intéressant de venir à Silverstone, sur un circuit historique pour la Formule 1 et pour Ferrari, qui a signé sa première victoire en championnat il y a 60 ans. J’aime le nouveau paddock. La seule chose étrange est la dernière partie de la voie des stands, qui est plus basse que la piste, ce qui signifie que les spectateurs ne verront pas les arrêts aux stands depuis les tribunes," a déclaré Alonso.

"La pluie ne nous a pas vraiment aidés dans une journée qui aurait dû être consacrées à des tests sur les nouveaux composants aérodynamiques que nous avons ici. Nous avons fait ce que nous avons pu, en n'utilisant qu’un seul train de pneus intermédiaires parce que nous voulions en conserver pour demain et dimanche. A la fin de la première séance, je suis sorti avec un train de pneus slicks pour voir si les conditions étaient acceptables, mais la piste était encore trop mouillée. De ce qu’un pilote peut apprendre au volant, il est difficile de dire si les nouveautés aérodynamiques sont un progrès, mais au final elles semblent bien fonctionner."

"Sur le mouillé, la voiture n’était pas mauvaise, ce que nous avons déjà vu au Canada. C’est positif parce que les conditions pourraient être identiques par la suite, particulièrement demain. Soutenir Webber pour le championnat ? Non, je supporte Ferrari !"

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Fernando Alonso
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités