Alonso : "Nous étions incapables de battre Mercedes"

Toujours handicapé par des douleurs au dos, Fernando Alonso a su une fois encore tirer le meilleur parti de sa monoplace et de la course à Austin, pour signer une cinquième place qu'il n'espérait pas forcément sur le papier

Toujours handicapé par des douleurs au dos, Fernando Alonso a su une fois encore tirer le meilleur parti de sa monoplace et de la course à Austin, pour signer une cinquième place qu'il n'espérait pas forcément sur le papier.

Comme l'Espagnol le rappelle, le week-end avait débuté avec de nombreuses difficultés pour la Scuderia Ferrari sur le Circuit des Amériques, et ce résultat vient finalement récompenser la ténacité du double Champion du Monde.

"Terminer dans le top 5 est un résultat très positif quand on considère à quel point ce week-end a été difficile, et le fait que j'ai dû partir du côté sale de la piste", souligne Alonso. "Nous étions bien conscients que ce serait difficile de maintenir la position et je l'ai perdue face à Pérez. Dans la première partie de la course, nous n'étions pas rapide et nous avons décidé d'économiser les pneus. Nous étions davantage compétitifs avec les pneus durs, nous avons doublé Pérez et nous avons fait de même avec Hülkenberg, mais même si notre situation par rapport à Mercedes s'est améliorée, nous étions incapables de les battre."

Avant la dernière épreuve de la saison au Brésil, la semaine prochaine, Alonso a d'ores et déjà définitivement sécurisé sa deuxième place au Championnat du Monde des Pilotes. Une place qu'il estime beaucoup, mais qu'il veut absolument compléter en aidant son équipe à reprendre la main sur Mercedes au Championnat Constructeurs.

"Je suis très fier de cette deuxième place au Championnat Pilotes, c'est une petite récompense pour moi, un peu comme être le premier des "mortels" derrière Red Bull", confie l'Espagnol.

"Mon dos va bien car j'ai fait un bon échauffement avant la course et ça ne m'a pas dérangé. Je me sens plus fatigué par la tension de la course, mais nous avons désormais trois jours avant d'arriver au Brésil à 100%. Nous devons vraiment progresser là-bas car notre objectif est toujours de terminer deuxième au Championnat des Constructeurs."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Fernando Alonso
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités