Alonso : "Nous ne faisons que reculer"

Fernando Alonso s'inquiète de la façon dont Ferrari recule inlassablement cette année, après être passé derrière Williams au Championnat du Monde des constructeurs, le week-end dernier en Allemagne

Fernando Alonso s'inquiète de la façon dont Ferrari recule inlassablement cette année, après être passé derrière Williams au Championnat du Monde des constructeurs, le week-end dernier en Allemagne.

Ferrari compte désormais 116 points, contre 121 pour Williams. L'écurie italienne étant incapable de monter à nouveau sur le podium depuis le Grand Prix de Chine. Alonso explique que ni lui, ni son coéquipier Kimi Raïkkönen, ne sont satisfaits de la voiture.

Pour le moment, nous ne sommes pas super contents de nos performances, et nous essayons de nous améliorer pour marquer plus de points. Tout particulièrement dans l'optique du championnat des constructeurs, où l'on ne fait que reculer. Nous avons besoin de placer les deux voitures dans les points le plus souvent possible.

Compte tenu du résultat de la séance qualificative de ce samedi, avec Raïkkönen éliminé en Q1, la tâche s'annonce difficile. Tout juste une semaine après le Grand Prix d'Allemagne, Alonso n'est pas extrêmement confiant, et pense que sa Ferrari ne sera pas plus compétitive en Hongrie.

Clairement, la voiture est identique à celle utilisée à Hockenheim. Et le Hungaroring n'est pas vraiment à notre avantage car demande du grip et une bonne traction. D'un autre côté, chaque course est différente, avec son lot de surprises. Lors de certains week-ends, nous pensions être compétitifs, et ça n'a pas été le cas, desfois ce fut l'inverse. Nous avons besoin d'arriver sur les circuits avec un bon feeling et voir le résultat, mais rien de devrait vraiment changer par rapport aux dernières courses.” explique le pilote espagnol.

Peut être que la Red Bull sera plus compétitive avec une demande moins importante en vitesse pure. Dans le même temps, la Williams devrait être moins à l'aise sur un circuit qui demande de la traction et de l'appui. Nous verrons bien, mais je pense que ce sera plus ou moins similaire.

L'analyse du pilote Ferrari était assez juste : les deux Red Bull ont clairement haussé le ton ce week-end, bien plus à l'aise sur le tracé hongrois. Idem pour les Williams, clairement en deçà de leur rythme habituel.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Kimi Räikkönen , Fernando Alonso
Équipes Williams , Ferrari
Type d'article Actualités