Alonso réaffirme son soutien à Pirelli

Pirelli apportera des modifications importantes à ses pneus à compter du Grand Prix de Hongrie, après les tests des Rookie Days de Silverstone, cette semaine

Pirelli apportera des modifications importantes à ses pneus à compter du Grand Prix de Hongrie, après les tests des Rookie Days de Silverstone, cette semaine.

Le manufacturier italien, en concertation avec les équipes, les pilotes et la FIA, a pris des mesures rapides pour s’assurer que la seconde moitié du championnat du monde se déroule de la meilleure des façons possibles, politiquement comme sportivement.

Par ailleurs, le fournisseur unique italien a encore besoin de signer un contrat pour les saisons prochaines, n’étant pour l’heure lié au championnat que par le biais d’un document d’intention avec la FOM de Bernie Ecclestone. Il est donc désormais de prime importance pour Pirelli, et au sens large, pour la F1, de recevoir un bon retour concernant l’aspect pneumatique.

Fernando Alonso est l’un de ceux ayant refusé de tirer sur l’ambulance lors des différentes phases des polémiques (tests Mercedes, changement de structures, incidents de Silverstone et nouveaux changements pour la Hongrie), et affirme son soutien au manufacturier.

Pirelli a eu une situation difficile cette année, en n’étant pas en mesure de tester les pneus”, justifie-t-il avec compréhension à TotalRace. “Ils sont passés d’un côté à l’autre, mais au final, c’est la même chose pour tout le monde et l’on ne peut pas se plaindre. C’est à nous de nous adapter”.

Nous nous sommes bien adaptés aux premiers pneus, et pas si bien aux suivants ; maintenant nous ne savons pas qui s’adaptera le mieux aux pneus que nous aurons en Hongrie. Mais c’est un problème pour chaque équipe”, a ainsi tranché le double Champion du Monde, pragmatique.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Fernando Alonso , Bernie Ecclestone
Type d'article Actualités