Alonso redoute un weekend en berne

Fernando Alonso n’a pas laissé de grands espoirs à ses fans au sujet du niveau de performance de Ferrari à Abu Dhabi, au terme de la journée de vendredi

Fernando Alonso n’a pas laissé de grands espoirs à ses fans au sujet du niveau de performance de Ferrari à Abu Dhabi, au terme de la journée de vendredi. Après les deux séances d’essais libres, l’Espagnol place sa Ferrari à plus de huit dixièmes de la référence de Vettel en EL2, et ne peut réellement compter sur l’endurance de ses enveloppes pneumatiques pour espérer compenser un rythme semblant placer Ferrari derrière Red Bull, Lotus, Mercedes, mais également McLaren.

Espérons qu’il y ait plus [de ressources] dans la voiture”, soupire Alonso au terme de la journée. “Nous sommes dans une position anormale pour nous. Nous souffrons un petit peu plus ce weekend, mais se battre pour la Q3 n’est pas suffisant pour Ferrari”.

Alonso pense qu’il est encore possible de trouver un petit peu de rythme en EL3, avant les qualifications qui se disputent au crépuscule.

Quoi que nous trouvions, il faut être honnête : ce sera un weekend difficile”, annonce-t-il, fataliste.

Défendre la seconde place du championnat des constructeurs, acquise l’an dernier, sera également une rude bataille face à Mercedes (-4 pts) et Lotus (+24 pts). Mercedes a repris l’avantage en Inde et est parvenu à faire monter Rosberg sur le podium. A Abu Dhabi, les Flèches d’Argent sont une nouvelle fois rapides.

Ils s’améliorent et ont maintenant la régularité dont ils manquaient en première partie de saison. Nous perdons d’un peu en termes de points, mais nous nous battons très fort”.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Fernando Alonso
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités