Alonso veut arriver en Europe en bonne position

A l’instar de Stefano Domenicali en début de semaine, Fernando Alonso a fait part de son optimisme dans l’optique de se battre pour la couronne mondiale cette saison

A l’instar de Stefano Domenicali en début de semaine, Fernando Alonso a fait part de son optimisme dans l’optique de se battre pour la couronne mondiale cette saison. Malgré son abandon à Sepang à l’issue du premier tour, l’Espagnol pense que Ferrari pourra aborder la saison européenne en meilleure position que l’année dernière. Pourtant, l’an passé Alonso comptait déjà une victoire après deux Grands Prix, après avoir tiré son épingle du jeu en Malaisie sous le déluge. Mais le double Champion du Monde estime qu’il pourra faire mieux cette saison en Chine et à Bahreïn, lui permettant de compter peut-être plus que 43 points - son total après quatre épreuves il y a un an - avant la course de Barcelone. "Si nous avons un week-end avec des conditions normales, nous avons l’espoir de faire une bonne qualification et de prendre de bons points. L’objectif est d’en prendre plus que l’année dernière. En Chine et à Bahreïn, nous étions neuvième et septième l’an dernier, donc cette année c’est relativement simple d’améliorer ça. Et si nous arrivons en Europe avec trois podiums, ce sera bon pour le moral", a confié Alonso. Dimanche dernier, pendant qu’il abandonnait sa F138 dans le bac à graviers du premier virage de Sepang, Alonso laissait filer les Red Bull vers un premier doublé cette saison. Mais le fer de lance de la Scuderia n’a pas été si impressionné et ne s’inquiète pas. "Je ne pense pas que Red Bull était si impressionnant. En Australie, ils ont dominé toutes les séances et avaient un rythme spectaculaire. [En Malaisie] nous savions qu’ils avaient des problèmes avec la dégradation et en fait, Mercedes s’est battu avec eux jusqu’à la fin. Je pense donc que nous aurions pu être sur le podium. Les deux premières courses étaient très instables et nous ne connaissons pas vraiment encore la hiérarchie. Nous n’avons pas encore vu le potentiel de chacun en qualifications et nous ne savons pas encore vraiment où nous en sommes."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Fernando Alonso
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités