Analyse - Pas de moteur F1 2014 testé dans LaFerrari

Une vidéomettant en scène un supercar LaFerrari en livrée camouflage, et réalisant des tests sur le circuit privé de Fiorano, a fait monter la rumeur de tours possiblement réalisés par le nouveau moteur V6 Turbo Ferrari 2014 dans une « mule »

Une vidéo

mettant en scène un supercar LaFerrari en livrée camouflage, et réalisant des tests sur le circuit privé de Fiorano, a fait monter la rumeur de tours possiblement réalisés par le nouveau moteur V6 Turbo Ferrari 2014 dans une « mule ».

Mais selon les observations de l’une des sources de ToileF1, experte en la matière, le test réalisé par Ferrari ne concernait aucunement le moteur F1 1.6L Turbo 2014. Néanmoins, le programme concernerait bel et bien le développement du package F1 global, mais à un autre niveau.

On entend ainsi sur la vidéo les propulseurs électriques. Le bloc propulseur embarqué peut être un V6 équipé d’un turbo à récupération d’énergie, mais son sifflement grave trahirait, selon notre source, le fait qu’il ne s’agisse aucunement d’un moteur F1 2014, supposé produire un son bien plus strident. La gravité du son serait plus assimilable à un turbo dont le débit a été calibré.

Par ailleurs, l'absence d'entrée d'air au débit suffisant ne permettrait pas d'engendrer le volume et la pression d'air nécessaires au fonctionnement d'un moteur F1 turbo.

Quid, donc, de ce test secret ? Il s’agirait dès lors d’un essai MGU-H et K, c’est-à-dire, du système de récupération/restitution d’énergie ERS dans le vocabulaire du commun des mortels ! Le but de la manœuvre serait de quantifier le rendement de température et la fiabilité du dispositif, très délicat, et qui représente des risques en termes de fiabilité et de sécurité, comme nous vous en parlerons très prochainement dans un autre article…

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités