Bilan mi-saison : Felipe Massa

partages
commentaires
Bilan mi-saison : Felipe Massa
17 août 2013 à 09:00

Auteur d'un début de saison plutôt solide durant lequel il a rivalisé avec son équipier Fernando Alonso en qualifications, Felipe Massa semblait avoir mis de côté ses vieux démons qui avaient failli lui coûter sa place en 2012, avant que ceux-ci ne refassent surface à partir du Grand Prix de Monaco

Auteur d'un début de saison plutôt solide durant lequel il a rivalisé avec son équipier Fernando Alonso en qualifications, Felipe Massa semblait avoir mis de côté ses vieux démons qui avaient failli lui coûter sa place en 2012, avant que ceux-ci ne refassent surface à partir du Grand Prix de Monaco.

Lors des cinq premiers Grands Prix de la saison, Felipe Massa évolue constamment dans le Top 5 en course, hormis à Barheïn où il est victime de deux crevaisons, mais dans les rues de la Principauté, le Brésilien connait un coup d'arrêt dans sa belle série.

Après son podium barcelonais (son seul de la saison pour le moment), le Brésilien sort deux fois de la piste dans le virage de Saint-Dévote à deux moments cruciaux du week-end, en qualifications et en course. Au Canada, le Pauliste commet une nouvelle erreur en qualifications en partant en tête-à-queue alors que les conditions étaient piégeuses, avant de remonter dans les points en course.

A Silverstone, il est une nouvelle fois victime d'une crevaison en course mais cette fois, il parvient à rallier l'arrivée en sixième position, profitant d'un safety car en fin de course lors de l'abandon de Sebastian Vettel. En Allemagne, Massa abandonne en début de course suite à une erreur de pilotage, ce qui lui vaut d'être rappelé à l'ordre par Luca di Montezemolo, le patron de Ferrari en personne.

S'il veut conserver son baquet pour la saison 2014, Felipe Massa va devoir se reprendre le plus rapidement possible pour retrouver le niveau qui était le sien à la fin de la saison 2012, lorsqu'il faisait plus que rivaliser avec Fernando Alonso.

Alors que Jules Bianchi fait des débuts prometteurs chez Marussia, et que de nombreux pilotes sont sur le marché, la position du Brésilien chez les Rouges est de plus en plus fragile dans l'écart avec Fernando Alonso est important cette année encore. Depuis le début de la saison, Massa n'a jamais devancé son équipier à la fin d'une course lorsque les deux pilotes étaient à l'arrivée...

Prochain article Ferrari
Domenicali : Le sujet des pilotes n'est pas notre priorité

Article précédent

Domenicali : Le sujet des pilotes n'est pas notre priorité

Article suivant

Selon Massa, la trêve estivale est cruciale pour Ferrari

Selon Massa, la trêve estivale est cruciale pour Ferrari