C'était un 14 mars... La première d'Alonso avec Ferrari

partages
commentaires
C'était un 14 mars... La première d'Alonso avec Ferrari
14 mars 2014 à 14:00

En 2010, l’ouverture de la saison F1 n’a pas lieu à Melbourne, comme le veut la tradition, mais sur le Circuit International de Bahreïn

En 2010, l’ouverture de la saison F1 n’a pas lieu à Melbourne, comme le veut la tradition, mais sur le Circuit International de Bahreïn. La première course de l’année a lieu le 14 mars, sur la version longue du tracé de Sakhir, plus jamais utilisée depuis.

Partant de la pole position, Sebastian Vettel apparaissait comme le favori pour la victoire au volant de sa Red Bull. Mais en course, les Ferrari se montrent agiles, et permettent à Fernando Alonso et Felipe Massa de se mettre en chasse derrière l’Allemand, qui ne compte alors encore aucune couronne mondiale à son palmarès.

Contraint à ralentir en raison de soucis, Vettel doit céder le commandement aux deux pilotes Ferrari, qui franchissent l’arrivée en formation et offrent à la Scuderia un doublé d’excellente augure pour le reste de la saison. La manche de Bahreïn 2010 est d’autant plus savoureuse pour les Tifosi qu’il s’agit de la première victoire de Fernando Alonso en rouge, après son transfert du Renault F1 Team. Désireux de marquer des points au sein de sa nouvelle équipe, l’Espagnol dédie sa victoire au Président Montezemolo…

Peu de pilotes Ferrari sont parvenus à remporter leur première course avec l’écurie au Cavallino Rosso : on ne retrouve en effet dans cette liste très sélective que Juan Manuel Fangio, Mario Andretti, Nigel Mansell, et Kimi Räikkönen, qui demeure, avec sa couronne mondiale 2007, le dernier pilote à avoir coiffé la couronne pilotes avec la Scuderia.

Prochain article Ferrari
Räikkönen ne passait pas en Q3, même sans crash

Article précédent

Räikkönen ne passait pas en Q3, même sans crash

Article suivant

Ferrari veut avant tout fiabiliser l'auto de Räikkönen

Ferrari veut avant tout fiabiliser l'auto de Räikkönen