Domenicali : Le sujet des pilotes n'est pas notre priorité

Entre l'avenir très incertain de Felipe Massa et les rumeurs faisant état d'un éventuel retour de Kimi Räikkönen, la Scuderia Ferrari est depuis plusieurs jours au centre des spéculations concernant le marché des pilotes pour 2014

Entre l'avenir très incertain de Felipe Massa et les rumeurs faisant état d'un éventuel retour de Kimi Räikkönen, la Scuderia Ferrari est depuis plusieurs jours au centre des spéculations concernant le marché des pilotes pour 2014.

Tant bien que mal, l'équipe italienne veut avant tout rester concentrée sur la deuxième partie de la saison en cours. Mais du côté de Maranello, on se refuse également à confirmer un quelconque duo de pilotes pour l'an prochain. Seule la lutte pour le titre est sensée occuper les esprits.

"Nous l'avons déjà dit à de nombreuses reprises : le sujet des pilotes n'est définitivement pas notre priorité", martèle Stefano Domenicali. "Ce qui compte, c'est de leur donner [à Alonso et Massa] la meilleure chance possible de terminer devant les autres et, pour réussir, chacun de nous doit faire son travail à son meilleur niveau. S'ils ont une voiture gagnante entre les mains, je suis convaincu qu'ils sauront comment gagner avec. Si nous y croyons tous, nous pouvons le faire."

"Il y a beaucoup de discussions en-dehors de l'entreprise au sujet de l'avenir, mais nous devons nous concentrer uniquement sur le présent, sur la lutte pour le championnat", ajoute le Team Principal de Ferrari. "Les mots de notre président avant la trêve estivale doivent servir de stimulant, ils sont comme les mots d'un bon père de famille. Il faut garder ces mots à l'esprit et nous ressaisir tous ensemble, dès Spa."

Le président Luca di Montezemolo avait en effet rappelé ses troupes à l'ordre après le dernier Grand Prix en Hongrie, demandant à son équipe de ne pas se disperser et à ce que tout le monde tire dans le même sens. Malgré les 39 points de retard de Fernando Alonso au classement du Championnat du Monde, Domenicali est d'ailleurs convaincu que l'Espagnol peut encore espérer coiffer le titre mondial cette saison.

"Nous avons connu cela auparavant, pas plus tard que l'année dernière. Neuf courses, cela veut dire qu'il y a 225 points disponibles par pilote, et soyez assurés que les objectifs que nous nous sommes fixés au début de la saison sont toujours accessibles", insiste l'Italien.

"C'est vrai que nous avons traversé une période difficile, particulièrement en juillet, et désormais il est temps de réagir. Notre tâche est très simple : donner à Fernando et Felipe la voiture la plus rapide possible. Maintenant, leur contribution sera même plus essentielle que jamais. Je ne veux pas voir l'un d'entre nous ne pas croire en nos chances. Chacun d'entre nous doit être un maillon dans une chaîne positive qui doit conduire l'équipe dans ce qui est un moment-clé de la saison. Nous sommes Ferrari, et l'histoire nous enseigne que nous ne devons jamais accepter d'être battus."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Kimi Räikkönen , Fernando Alonso , Luca di Montezemolo , Felipe Massa
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités