Domenicali met déjà la pression sur Massa

Il fut sans conteste l'une des grandes déceptions de la saison 2010

Il fut sans conteste l'une des grandes déceptions de la saison 2010. Felipe Massa a vécu une année difficile, dans l'ombre d'un Fernando Alonso qui s'est imposé comme un leader au sein de la Scuderia Ferrari.

Le vice-champion du monde 2008 a ainsi été dominé de bout en bout. Et quand il a semblé sortir la tête de l'eau au milieu de l'été, à Hockenheim, son équipe s'est chargée de le faire replonger en lui imposant des consignes d'équipe.

Anonyme sixième du championnat, le Brésilien n'a pas pu apporter suffisamment à son équipe pour lui permettre de disputer le titre des constructeurs, alors qu'Alonso était encore en lice pour le titre des pilotes jusqu'à Abu Dhabi.

2010 restera d'ailleurs comme sa première saison complète sans victoire depuis qu'il est chez Ferrari. Conscient d'avoir vu un Massa loin de son meilleur niveau, Stefano Domenicali a indiqué qu'il en attendait beaucoup plus pour 2011.

"Tout pilote, pour aller de l'avant, doit se sentir plus fort. Quand ils n’y parviennent pas, c’est compliqué pour eux d’effacer de leur esprit ces excuses que chacun se crée quand les choses vont mal," a expliqué le team principal de la Scuderia au journal italien La Repubblica.

"Je pense que cela a été la cause de la mauvaise saison de Felipe, mais il va s'en sortir s'il travaille là-dessus. C'est pourquoi je suis certain que l'on verra un grand Massa en 2011. Il sait très bien qu'il ne peut pas se permettre une nouvelle saison comme cela."

Certains y verront une marque de confiance, mais il est difficile de ne pas y voir non plus de la défiance. Parfois annoncé sur la sellette en fin de saison, Massa devra tout donner cette année pour refaire surface et s'assurer un avenir chez Ferrari.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Fernando Alonso , Felipe Massa
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités