Ferrari a encore beaucoup à faire

A l'aube de la saison européenne, le directeur technique de Ferrari, Aldo Costa, a déclaré qu'ils ont encore leurs preuves à faire du côté de Maranello

A l'aube de la saison européenne, le directeur technique de Ferrari, Aldo Costa, a déclaré qu'ils ont encore leurs preuves à faire du côté de Maranello.

Car si les circuits de Sepang et de Sakhir seyaient parfaitement aux caractéristiques de la F2008, les Rouges vont devoir montrer leurs progrès sur des tracés qui leur ont posé des difficultés l'an passé, à l'image de Monaco.

"Les circuits de Malaisie et de Bahreïn convenaient parfaitement à la Ferrari. Sur d'autres tracés, nous devons réduire l'écart et progresser, et nous nous y préparons."

"Sepang et Sakhir son des circuits de nouvelle génération, avec un certain type de virages et d'asphalte. Sur les circuits urbains, où nous avons rencontré des problèmes l'an dernier, nous devons démontrer que nous avons progressé," a confié Costa à la Gazetta dello Sport.

"Jusqu'à présent, nous avons couru sur des pistes particulières. Nous devrons voir ce qu'il se passe sur les circuits à venir. Le championnat démarre à peine."

"Les améliorations portent principalement sur l'aérodynamique mais aussi sur la mécanique. La voiture a progressé à tous les niveaux. Il nous reste encore à le vérifier sur les circuits étroits où la F2007 avaient des faiblesses."

Certains observateurs estiment que Barcelone marquera le vrai début de la saison 2008, arguant le fait que de grosses évolutions y sont prévues sur les monoplaces. Cependant, le directeur technique de l'écurie italienne pense que la hiérarchie ne devrait pas changer au Grand Prix d'Espagne.

"Ce n'est pas différent des autres circuits. Il n'est pas si exigeant que cela, comparé à la Malaisie et à Bahreïn. Donc, je ne m'attends pas à avoir des surprises."

Aldo Costa est revenu sur la situation de Ferrari au championnat. Il admet qu'il s'attendait à ce que l'équipe ait marqué plus de points à ce stade de la saison. Mais le double abandon enregistré en Australie en a fait perdre beaucoup à l'écurie championne du monde en titre.

"Evidemment, le premier Grand Prix a été un choc. Nous nous sommes très vite rattrapés mais si nous avions ramené quelques points de Melbourne, nous serions tous plus heureux à l'heure actuelle. Et nous serions en meilleure posture dans les deux championnats."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités