Ferrari à la recherche d'équilibre

La journée du vendredi a été difficile pour Ferrari, qui reste dans le rôle de l’outsider face aux immanquables Red Bull au Japon

La journée du vendredi a été difficile pour Ferrari, qui reste dans le rôle de l’outsider face aux immanquables Red Bull au Japon. Pour l’équipe italienne, il s’agissait avant tout aujourd’hui de mettre le doigt sur les bons réglages en vue des qualifications et de la course, et de comprendre le niveau de dégradation des pneus sur un circuit particulièrement exigeant de ce point de vue.

A Suzuka, un mouvement dans la mauvaise direction coûte bien plus cher que sur les autres circuits et il est nécessaire de trouver une configuration permettant aux pilotes d’avoir autant confiance que possible dans les trois secteurs”, explique Pat Fry, Directeur Technique de la Scuderia.

Lors des premiers essais libres

, Felipe Massa a procédé à différents tests aérodynamiques ; un domaine dans lequel Ferrari tente de progresser, ne parvenant pas toujours à valider ses conclusions de l’usine en piste sur de nouvelles introductions.

Avec la F138 de Fernando [victime d’une pirouette en EL2, ndlr], nous avons travaillé sur les réglages dans la matinée, en faisant quelques changements pour donner plus d’adhérence à la voiture”, poursuit Fry. “

Dans l’après-midi,

les deux pilotes se sont concentrés sur la comparaison habituelle entre les deux mélanges pneumatiques amenés ici par Pirelli : l’écart de performance entre les durs et les mediums ne semble pas être excessif, mais nous allons tenter d’en comprendre plus sur leurs caractéristiques d’usure en prenant en compte que le facteur de dégradation est particulièrement significatif”.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Felipe Massa
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités