Ferrari croit encore à la deuxième place du championnat

Après un week-end une nouvelle fois décevant à Abu Dhabi, Ferrari a vu Mercedes AMG accroître un peu son avance à la deuxième place du Championnat du Monde des Constructeurs, portant celle-ci à 11 points

Après un week-end une nouvelle fois décevant à Abu Dhabi, Ferrari a vu Mercedes AMG accroître un peu son avance à la deuxième place du Championnat du Monde des Constructeurs, portant celle-ci à 11 points.

Si la cinquième place de Fernando Alonso et la huitième de Felipe Massa ont permis de limiter la casse, la Scuderia doit désormais terminer devant Mercedes lors des deux derniers Grands Prix de la saison, aux Etats-Unis et au Brésil. Pour Stefano Domenicali, les hommes de Maranello ont encore de bonnes raisons d'y croire et il souligne que les conditions sur le tracé de Yas Marina n'étaient pas idéales pour la F138.

"Nous avons encore deux courses à faire et je suis plus que confiant sur le fait que nous puissions attaquer de nouveau Mercedes et Lotus", assure-t-il. "Nous savons que nous avons un manque de traction et d'appui dans certains virages et nous devons gérer le setup de la voiture pour améliorer cela. Nous savons que nous payons aussi le prix fort avec les températures. Plus nous sommes dans des conditions chaudes, plus notre voiture devient inefficace. Nous devons donc aller vers une situation où les conditions conviennent davantage à notre voiture. C'est pourquoi j'ai dit que nous avons tout ce dont nous avons besoin pour nous battre pour cette place."

Pour continuer à y croire, le team principal de la Scuderia s'appuie notamment sur le rythme affiché par ses pilotes en Inde, même si Alonso avait finalement échoué dans sa quête de points en raison d'un incident de course. Felipe Massa avait été capable de prendre la quatrième place à la régulière et de devancer la Mercedes de Lewis Hamilton.

"Si l'on regarde notre performance en Inde il y a deux semaines, nous étions aussi rapides que les autres si l'on enlève Red Bull, car ils sont dans un autre championnat. Avec les autres, nous étions là, donc je suis confiant pour que nous fassions notre course et que nous prenions les points dont nous avons besoin pour terminer deuxième."

Quant à Lotus, quatrième du championnat à 26 points de Ferrari, Domenicali ne veut pas encore en écarter définitivement la menace : "Il ne faut pas sous-estimer Lotus. Ils ont eu un problème et ils ont marqué des points avec une seule voiture [à Abu Dhabi], mais c'est la course."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Fernando Alonso , Lewis Hamilton , Felipe Massa
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités