Ferrari espère tirer profit des essais de Bahreïn

Le troisième Grand Prix du championnat 2008 se déroulera à Bahreïn dans deux semaines, et la Scuderia Ferrari partira avec un léger avantage par rapport à la concurrence

Le troisième Grand Prix du championnat 2008 se déroulera à Bahreïn dans deux semaines, et la Scuderia Ferrari partira avec un léger avantage par rapport à la concurrence.

Tout comme Toyota, l'écurie italienne a disputé six journées d'essais à Manama en février dernier, tandis que les autres membres du paddock tournaient en Espagne.

"Il est évident que nous tirerons profit de cette préparation lors du Grand Prix," explique Stefano Domenicali, le nouveau directeur de Ferrari.

"Mais les conditions sont différentes : nous avons fait ces tests en février mais nous courrons là-bas début avril. Donc les températures sont différentes et les conditions aussi. Avoir passé plus de temps là-bas que les autres écuries est un avantage."

Après la course de Melbourne particulièrement décevante pour l'écurie de Maranello, la Scuderia Ferrari avait à coeur de se racheter à Sepang. Le résultat est à la hauteur des espérances, malgré la déception liée à l'abandon de Felipe Massa alors que le doublé leur tendait les bras.

"Eh bien, il est certain que lorsque l'on affiche un si fort potentiel, les regrets de ne pas marquer 18 points sont très grands. Donc c'est un sentiment un peu amer," commente Domenicali.

"Mais je veux que cela envoie un message positif à toute l'équipe, aux personnes qui travaillent chaque jour chez nous. Après le Grand Prix d'Australie nous voulions montrer que c'était une baisse passagère, donc nous avons réagi de la bonne manière."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Felipe Massa
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités