Ferrari garde le triomphe modeste

Fernando Alonso a signé son 31ème succès en remportant le Grand Prix de Chine

Fernando Alonso a signé son 31ème succès en remportant le Grand Prix de Chine. Troisième vainqueur de la saison en autant de GP après les succès de Räikkönen en Australie et Vettel en Malaisie, Alonso se replace dans la course au titre, ne concédant plus que 9 unités de retard sur le Triple Champion du Monde allemand.

C'est toujours bien de gagner une course mais la saison va être longue, et si on veut se battre pour nos objectifs, une victoire n'est pas suffisant”, tempère Stefano Domenicali, ravi mais ne perdant pas de vue les grands objectifs de la Scuderia. “On va fêter le succès ce soir et directement se focaliser sur Bahrein dès demain.

Le pilote est extrêmement important dans le sens qu'ils doivent gérer ce qu'ils ont”, assure Domenicali. Fernando Alonso a toutefois connu une course relativement tranquille après un bon départ le voyant prendre le commandement de la course après s’être imposé sur Räikkönen et Hamilton. La Ferrari s’est ensuite avérée efficace avec les pneus mediums, et la décision de se qualifier en pneus tendres hier, laissant Vettel s’aventurer sur une stratégie audacieuse en partant de plus loin sur la grille, a payé.

On gérait tranquillement le dernier relais en se basant sur le rythme de nos adversaires ; on savait que la Lotus est très clémente avec les pneus, on faisait donc attention. On aurait peut-être dû arrêter Felipe plus tôt, mais c'est plus facile à dire après le GP, on a endommagé les pneus avant dans le trafic”.

L'année dernière on a pu maximiser les points obtenus avec une voiture difficile à piloter, on doit alors faire pareil cette saison, mais toute l'année”.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Fernando Alonso
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités