Ferrari insiste sur la fiabilité des moteurs en 2014

La saison prochaine, l'introduction en Formule 1 des nouveaux moteurs V6 turbo marquera un tournant majeur dans la discipline

La saison prochaine, l'introduction en Formule 1 des nouveaux moteurs V6 turbo marquera un tournant majeur dans la discipline.

Si l'incertitude plane quant à la révolution que cela pourrait entraîner ou nom dans la hiérarchie du plateau, la Scuderia Ferrari estime que le nouveau moteur sera un élément déterminant dans la course au titre en 2014.

Au sein de l'équipe italienne, on pense que la fiabilité des nouveaux blocs s'avèrera être décisive, d'autant que les pilotes n'auront alors plus le droit qu'à l'utilisation d'un total de cinq moteurs dans l'année.

"Celui qui peut gérer le moteur de la bonne manière et être fiable aura de bons résultats", affirme Luca Marmorini, qui est à la tête du département moteur à Maranello. "Mais il sera difficile de disputer la saison sans problèmes. Nous parlons d'environ quatre à cinq mille kilomètres par moteur, ce qui est presque le double de ce que nous faisons actuellement."

Par ailleurs, la FIA a indiqué la semaine dernière que le poids maximum d'essence embarquée sera de 100 kg, soit 40 à 50 kg de moins qu'actuellement. Une donnée qui amènera donc les équipes à surveiller davantage leur consommation, ce qui ne plait pas vraiment du côté de la Scuderia.

"Ferrai estime que cela pourrait être un danger", prévient Marmoni. "Nous aimons la Formule 1 quand elle est considérée pour son efficacité, mais nous n'aimons pas la Formule 1 comme un sport où il faut rouler à une vitesse de croisière durant 50% des tours."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités