Ferrari - Mais qui donc est Davide Rigon?

Davide Rigon

Davide Rigon. Un pilote qui fait sans doute quelques envieux en ce moment, puisque le jeune italien est au volant de la Ferrari, à l’occasion des Rookie Days de Silverstone.

Membre de la Ferrari Academy comme Bianchi (et Perez par le passé), Rigon est l’assurance « nazionale » de Ferrari, la contribution du Cheval cabré au support des pilotes de la Péninsule. On le sait, il n’y a pour ainsi dire plus de structure ou d’investisseur prêt à aider à lancer un jeune Italien en sport auto de nos jours, et le plus Italien des pilotes de la grille désormais est sans doute Daniel Ricciardo !

Davide Rigon, en dépit d’une très faible médiatisation et d’un profil que l’on pourrait juger plutôt bas –pour ne pas dire exagérément timide-, a prouvé son coup de volant en SuperLeague Formula. En trois ans d’existence du championnat monoplace V12 de 650 cv, l’Italien à la coupe en brosse nineties a pris part à deux saisons complètes…toutes deux remportées ! Il a également signé le titre italien et européen de F3000 en 2007.

L’un des principaux traits de Rigon, alors, en plus d’être capable de trouver très rapidement les set-up nécessaires lors de courtes séances d’essais le vendredi, fut de demeurer concentré sur le championnat dans sa globalité, là où de nombreux concurrents couraient après les importantes primes de victoire en « Super Finale », récompensant les six pilotes les plus rapides d’un weekend. Parmi des pilotes ex-F1 comme Pizzonia, Doornbos, Bourdais, Montagny , Rigon signa 8 succès SLF et 14 autres podiums, en dépit de grilles totalement inversées entre les courses 1 et 2. On y vit alors un pilote capable de dépasser et de conserver son sang-froid quels que soient les nombreux incidents décimant la grille. Rigon pilota également en GP2, avec moins de succès. Blessé au tibia en 2011 suite à un accrochage en Turquie, il resta loin des circuits pendant sa convalescence, durant laquelle il participa à de nombreuses journées média et de construction d’équipe avec Ferrari. Très souvent dans le simulateur, il fait partie des hommes de l’ombre de la Scuderia, comme Luca Badoer avant lui, sans toutefois avoir accès aux dizaines de milliers de kilomètres de tests dont bénéficia l’Italien. Aujourd’hui, Rigon est récompensé pour son travail et son sourire en pouvant de nouveau rouler en rouge et en passant de longues heures dans le simulateur Ferrari, à Maranello. Son travail en piste consistera cette fois à corréler les résultats obtenus dans le simulateur et de permettre un meilleur calibrage de celui-ci en vue des futurs tests usine réalisés par la Scuderia.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Luca Badoer , Davide Rigon , Daniel Ricciardo
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités