Ferrari ne rêve pas mais veut bondir sur la moindre opportunité

partages
commentaires
Ferrari ne rêve pas mais veut bondir sur la moindre opportunité
3 sept. 2014 à 11:45

Peu importe son niveau de compétitivité, la Scuderia Ferrari est toujours très attendue lorsqu'il s'agit d'aller courir à Monza devant les Tifosi

Peu importe son niveau de compétitivité, la Scuderia Ferrari est toujours très attendue lorsqu'il s'agit d'aller courir à Monza devant les Tifosi.

Sous l'impulsion de Marco Mattiacci

, l'écurie italienne poursuit son redressement et sa réorganisation pour retrouver au plus vite les sommets. En attendant, les podiums ne sont pas légion et viser la victoire reste utopique à la régulière.

C'est un Mattiacci très pragmatique qui se concentre sur cette course à domicile pour Ferrari. Quatre ans après la dernière victoire rouge sur l'Autodromo Nazionale – l'œuvre de Fernando Alonso en 2010 –, l'heure est au travail et au réalisme. L'ambition est présente mais concurrencer Mercedes dans le "temple de la vitesse" sera une tâche ardue.

"Il est clair que Mercedes montre un niveau de performance constant, particulièrement avec la globalité de son package", prévient Mattiacci, qui sait néanmoins que la course automobile réserve son lot de surprises. La priorité est donc d'être placés pour saisir la moindre occasion qui se présentera : "Nous avons été confrontés à des courses difficiles avec des préoccupations au sujet de notre manque de compétitivité, mais en même temps, il y a toujours une opportunité. La Formule 1 est une affaire de pilotes, d'êtres humains, et de stratégie, donc nous allons essayer d'être extrêmement disciplinés et concentrés."

"Nous devons continuer à faire ce que nous faisons : rester très calme, prendre les bonnes décisions en sachant que nous sommes loin du top, et saisir les opportunités. C'est l'approche que nous avons pour Monza. Ce sera extrêmement difficile, nous en sommes conscients."

Les opportunités lorsque Mercedes faillit, seule l'écurie Red Bull Racing les a saisies au vol cette saison, avec les trois victoires de Daniel Ricciardo au Canada, en Hongrie et en Belgique. De quoi inspirer la Scuderia ? "Je m'inspire de tout dans le paddock, pas seulement de Red Bull", répond Mattiacci. "Nous devons continuer à travailler, car ce que Red Bull prouve, c'est qu'il y a des opportunités pour les rattraper. Bravo à eux, bravo à Ricciardo, qui prouve qu'il est un pilote important."

Prochain article Ferrari
Ferrari ne cache pas son respect et son admiration pour Brawn

Article précédent

Ferrari ne cache pas son respect et son admiration pour Brawn

Article suivant

Alonso veut prolonger chez Ferrari au-delà de 2016

Alonso veut prolonger chez Ferrari au-delà de 2016
Load comments