Ferrari rapide sur les longs relais

Les pilotes de la Scuderia Ferrari ont mené une journée d’essais du vendredi conforme à leurs habitudes, signant des temps intéressants sur les longs relais, mais accusant quelque peu le coup face à la concurrence sur un tour rapide

Les pilotes de la Scuderia Ferrari ont mené une journée d’essais du vendredi conforme à leurs habitudes, signant des temps intéressants sur les longs relais, mais accusant quelque peu le coup face à la concurrence sur un tour rapide.

Fernando Alonso, qui s’est classé quatrième en EL1 et septième en EL2, est satisfait du déroulement de sa journée, au cours de laquelle il a pu travailler sereinement sur ses réglages. "Ce fut un vendredi semblable aux autres, durant lequel nous avons mené à bien notre programme d’essai. La première séance fut consacrée à la comparaison de différentes spécifications aérodynamiques, tandis que la seconde était axée sur la compréhension des pneumatiques", a indiqué l’Espagnol.

La poussière était de la partie lors de la première session d’essais, d’une part car la piste de Yas Marina est peu utilisée, mais aussi à cause de la tempête de sable qui a accueilli le paddock en début de semaine. "Entre ces deux séances, la piste a beaucoup changée, ce qui était prévisible, puisque qu’il y a peu de courses sur ce circuit le reste de l’année. Ce matin, c’était très poussiéreux, mais la piste s’est ensuite améliorée, et elle devrait être encore meilleure demain", a poursuivi l’actuel second du classement pilotes, qui pointe désormais à treize longueurs de son rival pour le titre, Sebastian Vettel.

Même son de cloche du côté de Felipe Massa, qui s’est successivement classé onzième et huitième. "Nous avons testé tout ce que nous voulions tester, que ce soit lors des EL1 ou des EL2, ce qui est toujours satisfaisant. Comme d’habitude, nous avons d’abord évalué les pneumatiques avec une faible charge de carburant, puis avec une charge plus importante sur de longs relais", a révélé le Pauliste.

"D’après ces essais, nous avons l’air compétitifs sur les longs relais, mais il semble que nous manquions de vitesse sur un tour rapide. Bien sûr, ce serait mieux si nous étions un peu plus rapides sur un tour lancé, mais nous verrons ce qu’il en est vraiment demain après-midi, lors des qualifications", a conclu Massa, qui espère bien prêter main forte à son coéquipier dans la conquête du titre pilotes, mais aussi défendre la seconde place de la Scuderia au classement constructeurs.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Fernando Alonso , Felipe Massa , Sebastian Vettel
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités