Ferrari réagit à l'enquête diligentée par la FIA

Après l'annonce par la FIA d'une enquête disciplinaire au sujet des essais privés menés par Ferrari et Mercedes pour le compte de Pirelli, la Scuderia est revenue sur ses intentions

Après l'annonce par la FIA d'une enquête disciplinaire au sujet des essais privés menés par Ferrari et Mercedes pour le compte de Pirelli, la Scuderia est revenue sur ses intentions.

L'équipe italienne affirme que son souhait d'éclaircir les règles au sujet des essais privés est sa priorité, mais insiste également sur le fait que Mercedes AMG ait enfreint le règlement.

Les deux équipes se sont vues demander des explications par la FIA après avoir effectué des roulages pour le compte de Pirelli, Ferrari avec une monoplace de l'année 2011 et son pilote essayeur Pedro de la Rosa, Mercedes avec sa monoplace et ses pilotes 2013.

"En référence aux nombreux commentaires et interprétations qui ont circulé ces dernières jours, Ferrari ne souhaite pas faire d'autre commentaire. La situation est assez simple depuis qu'une équipe a enfreint ce qui était une réglementation très claire", a précisé un porte-parole de Ferrari à Autosport.

"La question fondamentale se rapporte à la conformité de l'article 22 des règles sportives, qui n'autorise pas l'utilisation d'une voiture actuelle ou de l'année précédente pour tout type de test durant la saison. C'est le seul aspect essentiel. Tout le reste ne sont que des détails sans importance."

De son côté, Mercedes continue d'affirmer que l'usage de la monoplace 2013 pour les essais privés réalisés à Barcelone avait été validé par la FIA.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Pedro de la Rosa
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités