Ferrari se concentre sur son rythme en qualifications

Après des débuts plutôt décevants à Melbourne, la Scuderia Ferrari travaille d'arrache-pied pour se montrer plus performante dès le Grand Prix de Malaisie

Après des débuts plutôt décevants à Melbourne, la Scuderia Ferrari travaille d'arrache-pied pour se montrer plus performante dès le Grand Prix de Malaisie. Si le rythme en course de Fernando Alonso n'a pas paru si mauvais en Australie, la 150° Italia a semblé en difficulté lors des qualifications.

C'est donc sur ce point que l'équipe italienne se focalise, avec l'espoir de mieux figurer sur la grille à Sepang et tirer le meilleur parti d'un bon rythme de course.

"Après la manche d'ouverture en Australie, nous avons passé beaucoup de temps à analyser toutes les données acquises à Melbourne et une chose est claire, c'est que notre rythme de course était meilleur que celui que nous avions en qualifications" a confié Pat Fry.

"C'était en grande partie dû à la façon dont notre voiture utilise les pneus, donc une part importante de l'analyse était portée sur la recherche de performance sur un tour, par rapport à la performance sur de longs relais en course. En outre, nous avons examiné un autre facteur important, l'aérodynamique, pour voir dans quels domaines nous pouvons tirer plus du potentiel de la voiture," a ajouté le directeur technique adjoint de la Scuderia.

Dès les prochaines courses, l'équipe de Maranello apportera et testera de nouvelles pièces avec l'ambition de combler au maximum l'écart avec les équipes de tête et notamment Red Bull Racing.

"Après avoir analysé les données des qualifications et de la course de Melbourne, il y a déjà des choses que nous avons l'intention de changer et d'améliorer pour la Malaisie. Ce sera ajouté au programme d'essais déjà planifié avec d'autres améliorations aérodynamiques qui ont toujours été prévues pour cette course," a assuré Fry.

"Mais nous avons également ajouté trois ou quatre éléments et il y aura sans doute plus de pièces encore à tester lors des quelques jours entre les courses en Malaisie et en Chine. Il s'agit d'un développement constant tout au long de la saison."

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Fernando Alonso
Équipes Red Bull Racing , Ferrari
Type d'article Actualités