Ferrari veut faire mieux en Australie

Cela peut paraitre un brin arrogant de la part d'une équipe qui vient de réaliser un doublé, mais il faut reconnaître que le week-end de Ferrari n'a pas été parfait dans la mesure où la F10 n'était pas la plus performante du plateau et que des...

Cela peut paraitre un brin arrogant de la part d'une équipe qui vient de réaliser un doublé, mais il faut reconnaître que le week-end de Ferrari n'a pas été parfait dans la mesure où la F10 n'était pas la plus performante du plateau et que des doutes émergent quant à sa fiabilité, les mécaniciens ayant dû changer les deux moteurs avant la course.

Stefano Domenicali, le directeur général de l'écurie italienne, estime donc que son équipe aurait pu faire mieux à Bahreïn et c'est dans cette optique-là qu'il aborde la prochaine manche, qui se déroulera à Melbourne, en Australie.

"Si nous n'estimons pas que c'est un bon résultat de terminer premier et deuxième sur le podium, alors je ne sais pas quoi dire. Mais, sachant que nous avons connu quelques problèmes que nous avons dû résoudre, je peux dire que nous pouvons nous donner une note de huit sur dix."

"Nous avons juste fait une vérification de tous les problèmes auxquels nous avons été confrontés durant les trois jours que nous avons eu à Bahreïn," précise l'Italien.

"Bien sûr, le résultat est très, très bon en fin de compte. C'est excellent, une première et deuxième place à la première course. C'est vraiment une réussite exceptionnelle, mais nous avons vu que la liste des problèmes était assez grosse et nous devons tous les traiter et nous assurer qu'ils soient résolus avant le début de la prochaine course en Australie."

Au bout du compte, malgré les problèmes rencontrés, Domenicali reconnait que ce résultat a permis à toute l'équipe de pousser un grand ouf de soulagement après une saison 2009 décevante.

"Bien sûr, c'est un bon résultat et ça a été un grand soulagement pour tout le monde à Maranello. Ça a été une grande poussé émotionnelle je dois dire, car nous avons connu un hiver très difficile et n'oubliez pas ce qu'a été la saison dernière," rappelle-t-il.

"Cela étant dit, nous savons que nous n'avons fait que la première course et la saison est très, très longue. Je dirais que le bon point, c'est que la voiture est compétitive, mais elle est dans le peloton des autres concurrents qui veulent gagner le championnat..."

"Et nous savons que la situation peut déjà être différente au prochain Grand Prix à Melbourne. Il s'agit donc d'un point de départ différent à partir duquel nous pouvons réaliser de bonnes choses," conclut Domenicali.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités