Irrité par la nouvelle direction, Montezemolo défend son bilan

Emblématique président de Ferrari pendant plus de deux décennies, Luca di Montezemolo n'apprécie guère les commentaires de Sergio Marchionne depuis que ce dernier a pris les rênes du constructeur italien

Emblématique président de Ferrari pendant plus de deux décennies, Luca di Montezemolo n'apprécie guère les commentaires de Sergio Marchionne depuis que ce dernier a pris les rênes du constructeur italien. Artisan du succès et de l'avènement de l'ère Schumacher au début des années 2000, Montezemolo a rappelé que son bilan à la tête de la Scuderia était suffisamment glorieux pour ne pas avoir à essuyer les critiques.

Il y a quelques jours, lors d'une conférence de presse organisée pour évoquer le nouveau projet Ferrari en F1, Marchionne a débuté son intervention en précisant qu'il espérait ne pas avoir à parler de 2014, tant l'année avait été décevante. Il a ensuite ajouté : "Nous venons de loin en raison des choix effectués par d'autres personnes". Derrière ces mots, le management de Montezemolo est mis en cause, et notamment le fait d'avoir lancé trop tard le travail sur la monoplace 2014.

"Je n'ai pas l'intention d'alimenter la polémique, pour l'amour profond que j'ai pour Ferrari, pour le respect que méritent ceux qui travaillent là-bas actuellement et qui ont œuvré et gagné sur les marchés et sur les circuits", a répondu l'ancien président de Ferrari à l'agence ANSA. "Cependant, ces dernières semaines, j'ai entendu des accusations répétées, gratuites et parfois infondées. Je ne veux pas tomber dans de telles provocations."

"Les succès sportifs, plus nombreux que ceux de n'importe quelle autre équipe, la force et le prestige que la marque s'est construit dans le monde, et les résultats financiers qui ont été fondamentaux pour le groupe Fiat Chrysler Automobiles et les meilleurs de l'histoire de l'entreprise cette année, parlent pour eux-mêmes."

La tension entre les deux hommes ne s'arrête pas là puisque Montezemolo a conservé un poste de directeur non-exécutif au sein du Formula One Group pour l'année prochaine. Une position que Marchionne n'apprécie pas vraiment…

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Luca di Montezemolo
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités