Kimi Räikkönen, chronologie d'une carrière (2007-2013)

● 2007 : Avec la Scuderia, il gagne dès sa première course en Australie

2007 : Avec la Scuderia, il gagne dès sa première course en Australie. Il décrochera ensuite cinq victoires, parmi lesquelles le dernier Grand Prix au Brésil, synonyme de titre mondial. Il devient alors le premier pilote à être sacré avec seulement un point d'avance au classement.

2008 : Son début de saison est très bon, avec deux victoires en Malaisie puis en Espagne. Mais la suite est moins glorieuse et il se transforme en équipier de luxe pour Felipe Massa, qui échoue dans sa quête de titre mondial face à Lewis Hamilton.

2009 : Un podium à Monaco, une troisième place en Hongrie, et une seule victoire lors du Grand Prix de Belgique. La fin de saison est difficile pour Räikkönen, qui patit du manque de développement de sa monoplace. Il quitte alors la Scuderia pour laisser la place à Fernando Alonso.

2010 : Eloigné de la Formule 1, le Finlandais choisit de rebondir en rallye. Il dispute 11 courses du WRC, avec pour meilleur résultat une cinquième place en Turquie.

2011 : Il dispute une deuxième saison en WRC. Il ne parvient pas vraiment à faire grosse impression, et planifie son retour en Formule 1 pour la saison suivante.

2012 : Iceman est de retour avec l'écurie Lotus. Après des débuts timides, il monte à cinq reprises sur le podium, mais il doit attendre Abu Dhabi pour décrocher la victoire. Sa régularité lui permet de terminer à la troisième place du championnat.

2013 : Vainqueur de la manche d'ouverture du championnat du monde avec Lotus, Iceman confirme la montée en puissance hivernale du team tandis que Grosjean rencontre des problèmes avec son châssis. Suivent 5 secondes marches du podium, et une position de couronnable. Mais les deux derniers GP en date sont facturés cash par Vettel : 50 pts à 0 pour l'Allemand...

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Kimi Räikkönen , Fernando Alonso , Lewis Hamilton , Felipe Massa
Type d'article Actualités