La motivation n'est pas la cause des mauvaises performances, grogne Räikkönen

Les résultats décevants de Kimi Räikkönen en ce début de saison n’ont rien à voir avec un possible manque de motivation, tranche Iceman, fraîchement arrivé chez Ferrari aux côtés de Fernando Alonso en ce début d’année

Les résultats décevants de Kimi Räikkönen en ce début de saison n’ont rien à voir avec un possible manque de motivation, tranche Iceman, fraîchement arrivé chez Ferrari aux côtés de Fernando Alonso en ce début d’année.

Laissé derrière par son équipier en qualifications comme en course, Räikkönen attend encore de son équipe des évolutions lui permettant de se sentir plus à l’aise au volant de la F14-T, tout comme cela avait été le cas lors de son arrivée chez Lotus, au début de la saison 2012.

Comme l’essentiel de la grille, Räikkönen a fait un gros travail hivernal en termes de préparation physique. S’il n’était pas l’un des pilotes les plus affûtés physiquement durant son passage chez Lotus, Iceman a consenti les efforts nécessaires pour franchir le cap des nouvelles réglementations avec le moins de déficit de départ possible. C’est également dans le but d’être fin prêt, et dans les meilleures dispositions possibles pour son retour avec la Scuderia, que Räikkönen a subi son opération dorsale en fin d’année dernière. La motivation est donc bien là pour le Champion du Monde 2007, même s’il ne passe pas l’intégralité de son temps entre les courses à l’usine de Maranello.

« Je ne sais pas pourquoi vous revenez toujours avec la motivation. Si je n’avais pas de motivation, je ne serais pas là », a ainsi éructé le pilote Ferrari, las d’entendre une nouvelle fois la presse l’interroger sur son implication pour expliquer la différence de 30 points entre lui et Alonso au championnat.

« Nous avons eu de mauvaises courses et c’est malheureux, mais c’est comme ça parfois. Le but est de progresser. Il y a beaucoup de travail à faire. Nous n’avons pas eu la moindre de course lors de laquelle nous avons été satisfaits avec le tout. Les choses ont été difficiles jusqu’à présent ; mais une fois qu’on aura le kilométrage, on pourra résoudre tout ça. C’est tout le p***** de truc ».

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Kimi Räikkönen , Fernando Alonso
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités