Massa est satisfait des performances de la F60

Malgré les intempéries qui ont frappé l'Italie, où se trouvait la Scuderia Ferrari pour préparer le début de saison 2009, Felipe Massa a pu profiter de deux jours de tests pour boucler plusieurs centaines de kilomètres au volant de la F60

Malgré les intempéries qui ont frappé l'Italie, où se trouvait la Scuderia Ferrari pour préparer le début de saison 2009, Felipe Massa a pu profiter de deux jours de tests pour boucler plusieurs centaines de kilomètres au volant de la F60.

Après ces essais, le pilote brésilien a fait part de sa satisfaction, notamment en ce qui concerne la fiabilité de Ferrari. En dépit d'un problème rencontré en toute fin de semaine, la F60 semble plus robuste que ces devancières.

"La voiture s'est montrée capricieuse à quasiment un tour de la fin, mais sinon elle nous a donné satisfaction, sans aucun doute. Le choix du Mugello s'est avéré être le bon et nous avons couvert environ 1700 kilomètres en quatre jours, pratiquement sans problème, alors que par le passé quelque chose survenait après 250 kilomètres."

"Du côté de la fiabilité, même en prenant en compte la dernière anicroche, ça mérite un huit. En ce qui concerne les performances, nous devrons attendre la confrontation directe avec nos rivaux, mais nous sommes sur la bonne voie. Nous signons déjà de bons temps. Les pneus slicks marchent bien, même s'ils ne sont pas au maximum à cause de ces températures."

A l'issue de la séance d'essais de jeudi, les hommes de la Scuderia se sont penchés sur les causes de l'incident mécanique qui était survenu quelques minutes auparavant. A priori, l'analyse a rapidement abouti.

"C'était un problème hydraulique parce que le différentiel est tombé en panne. C'est toujours mieux que d'autres composants importants, tels que le KERS ou le moteur," a révélé Massa.

Par ailleurs, le vice champion du monde 2008 estime que les nouvelles règlementations rendent les monoplaces plus appréciables à piloter.

"Oui, à mon avis. Nous avons abandonné une voiture bourrée de charges aérodynamiques et nous récupérons des espèces de karts plus difficiles à conduire, avec des erreurs qui peuvent être commises plus facilement. Cela nécessite donc de meilleures compétences de la part du pilote."

"Ces histoires à propos des difficultés avec les nombreux boutons sur le volant me font un peu rire. Ils ont toujours été là, nous ne sommes pas idiots, désormais il y en a seulement deux en plus."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Felipe Massa
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités