Massa ne regrette pas sa loyauté envers Ferrari

Massa a souffert d’un point de vue émotionnel en devant se retirer du jeu lors des rares occasions où il se retrouva en mesure de battre Fernando Alonso

Massa a souffert d’un point de vue émotionnel en devant se retirer du jeu lors des rares occasions où il se retrouva en mesure de battre Fernando Alonso. L’exemple le plus notable est le GP d’Allemagne 2010, lors duquel le Brésilien fut prié de s’effacer au profit de son coéquipier.

Massa avoua même être passé par le cabinet d’un psychologue pour se stimuler et retrouver confiance en lui-même, se sentant rabaissé et incompris. Mais il bénéficia également de cette attitude pour être renouvelé contractuellement par son employeur, en dépit de performances en dents de scie.

Ce fut très dur, c’est certain. Ce sont des situations qu’aucun pilote n’aime. Cela fait partie de la vie, on ne peut pas revenir en arrière. Ça arrive. J’ai fait tant de choses pour aider l’équipe. Sur cette course [Allemagne 2010], cependant, ça a été un peu différent”.

Massa estime que chaque salarié est amené à devoir faire des sacrifices personnels pour le bien général de son employeur. A son niveau, le sacrifice a tout simplement été plus médiatisé, et comparé à celui fait par d'autres pilotes dans la structure avant lui.

On travaille pour un groupe, pour une compagnie. Beaucoup des gens qui me critiquent pour ce que j’ai fait font la même chose dans leur compagnie. Mais personne ne le voit !”, juge Massa.

Aucun regret, donc, et même de la fierté d'avoir fait ce qui était attendu de lui sans devenir un barrage. C'est pour Ferrari, et non pour Alonso, que Massa s'est exécuté.

Je ne suis pas triste pour ce que j’ai fait, car je suis très professionnel. Et j’ai toujours tout fait de la façon la plus professionnelle qui soit pour la compagnie dans laquelle je travaille. C’est mieux de faire cela avec la compagnie qui vous fait confiance que d’en arriver à une bagarre”.

Une dernière phrase, qui peut sembler directement adressée à Fernando Alonso, qui se montre de plus en plus impatient au sein de la Scuderia, et sera associé l'an prochain à un Kimi Räikkönen n'ayant aucun cadeau à faire.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Kimi Räikkönen , Fernando Alonso
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités