Montezemolo admet le risque d'avoir recruté Räikkönen

Alors que la collaboration entre Fernando Alonso et Kimi Räikkönen n'a pas encore débuté dans le garage Ferrari, les spéculations sur les éventuelles tensions à venir ne cessent d'alimenter le débat depuis l'officialisation de l'arrivée du...

Alors que la collaboration entre Fernando Alonso et Kimi Räikkönen n'a pas encore débuté dans le garage Ferrari, les spéculations sur les éventuelles tensions à venir ne cessent d'alimenter le débat depuis l'officialisation de l'arrivée du Finlandais à l'automne dernier.

En décidant de ne pas prolonger Felipe Massa pour aligner deux Champions du Monde sur la grille, la Scuderia a peut-être pris le risque de déséquilibrer l'ambiance qui régnait en son sein jusqu'à présent, avec un Alonso capable d'attirer toute la lumière sur lui et un Massa qui respectait les consignes d'équipe.

Président de Ferrari, Luca di Montezemolo s'est dit conscient de cette prise de risque tout en la relativisant. L'Italien compte sur la maturité et l'intelligence de ses deux pilotes pour permettre à l'équipe de Maranello de signer les meilleurs résultats possibles.

"Mettre Alonso et Räikkönen ensemble pourrait être dangereux", reconnaît Montezemolo auprès de l'agence Reuters. "Mais en Formule 1, tout est potentiellement dangereux. Je pense que Fernando sait qu'il ne pilote pas pour lui-même mais pour Ferrari. Et Räikkönen sait qu'il est dans la seconde moitié de sa carrière, dans deux années très importantes pour lui, avec de l'expérience et des responsabilités."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Kimi Räikkönen , Fernando Alonso , Luca di Montezemolo , Felipe Massa
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités