Montezemolo : "Felipe nous a envoyé son frère"

Il n'est rien de dire que Felipe Massa a été dominé de la tête et des épaules par Fernando Alonso en 2010 au sein de la Scuderia Ferrari

Il n'est rien de dire que Felipe Massa a été dominé de la tête et des épaules par Fernando Alonso en 2010 au sein de la Scuderia Ferrari.

En retrait dès le début de saison par rapport à l'Espagnol, il a définitivement perdu pied au cours de l'été, après le Grand Prix d'Allemagne, lors duquel il a dû céder sa première place à son équipier.

Relégué au sixième rang du championnat du monde, à 108 points d'Alonso, le vice-champion du monde 2008 aurait fait l'objet de critiques acerbes de la part du président de Ferrari.

"A un certain moment de la saison, Felipe en a eu marre et nous a envoyé son frère," aurait ironisé Luca di Montezemolo, selon des propos rapportés par l'agence de presse Reuters.

"Pour cette saison, Felipe mériterait un petit 7 [sur 10]. Pour Alonso, pour sa première saison chez Ferrari, je lui donne 9,5. Mais malheureusement, il n'a pas gagné."

Par ailleurs, Montezemolo a laissé entendre qu'il n'avait aucune intention de quitter la présidence de Ferrari, alors qu'il a convoqué la presse jeudi prochain. Depuis plusieurs semaines, certaines rumeurs l'annoncent en politique : "Laissez-moi faire mon travail. Je suis tellement heureux qu'il y ait tant de choses à faire ici avec Ferrari, énormément de choses."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Fernando Alonso , Luca di Montezemolo , Felipe Massa
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités