Montezemolo se lâche contre Ecclestone!

Le Président de Ferrari, Luca di Montezemolo, n’a pas apprécié la remarque publique à l’encontre de son team faite par Bernie Ecclestone lors de la polémique sur le dépassement de Vettel au Brésil

Le Président de Ferrari, Luca di Montezemolo, n’a pas apprécié la remarque publique à l’encontre de son team faite par Bernie Ecclestone lors de la polémique sur le dépassement de Vettel au Brésil. Ecclestone avait alors fait savoir, après une lettre de demande d’éclaircissements adressée par Ferrari à la FIA, que la situation était une « vraie blague » et que Ferrari faisait ainsi du tort à la F1.

En réponse, Montezemolo, qui ne s’était personnellement jamais exprimé sur ce sujet désormais clos, a plaisanté lors des Ferrari World Finals (grande célébration Ferrari), expliquant qu’un “âge avancé” est souvent “incompatible avec certains rôles et certaines responsabilités”… Ambiance !

Nous sommes des constructeurs, pas des sponsors. Je ne suis plus content de ne pas pouvoir tester sur piste et de ne pouvoir donner aucune chance à de jeunes pilotes d’émerger”, a poursuivi Montezemolo, dont le team dispose de deux pistes privées à Maranello et Fiorano, et a rencontré des difficultés à suivre le rythme de développement tout en reprenant de la performance sur ses principaux rivaux cette saison. “Certaines personnes ont parlé de blague ces derniers temps, mais je souhaite dire que la voici, la vraie blague”.

Oui, je me réfère à l’une des phrases d’Ecclestone. Mon père m’a toujours dit qu’il faut respecter ses aînés, particulièrement lorsqu’ils atteignent le stade où ils ne peuvent plus contrôler leurs mots. Je vais donc m’en tenir là” !

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Luca di Montezemolo , Bernie Ecclestone
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités