Montezemolo veut repenser les règles

Le président de Ferrari, Luca di Montezemolo, a de nouveau exprimé son souhait de revoir la règlementation future de la Formule 1

Le président de Ferrari, Luca di Montezemolo, a de nouveau exprimé son souhait de revoir la règlementation future de la Formule 1. L’Italien estime que la discipline ne doit pas se réduire à un concours aérodynamique.

Depuis de nombreux mois, Montezemolo se dit peu satisfait au sujet du nouveau moteur de 1,6 litres prévu pour 2013 et souhaite d’autres changements.

Parmi les changements voulus par le président de la Scuderia, la levée de l'interdiction pour les équipes de faire des essais en cours de saison. Avec le bannissement actuel, l’accent est mis sur la simulation informatique (CFD) et le travail en soufflerie.

"Nous devons travailler ensemble avec la FIA pour une amélioration des règles et des règlements. Ce n’est pas possible que ce soit le seul sport professionnel où il n'est pas possible de s’entrainer," a déclaré Montezemolo lors du lancement de la F150.

"Nous devons éviter que la F1 ne devienne qu’un test aérodynamique. Nous avons besoin de règles stables, mais nous devons conserver l'ADN de la F1. Cela signifie une technologie, une performance maximale et une technologie innovante. Nous devons aussi anticiper ce que sera le transfert de technologie aux voitures GT. Il sera utile de revenir au KERS, qui ouvre une perspective très importante pour les voitures GT."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Luca di Montezemolo
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités