Nigel Stepney dénonce l'illégalité de la F2007

Ancien ingénieur de la Scuderia Ferrari, Nigel Stepney a dénoncé l'illégalité de la F2007 avec laquelle le cheval cabré a remporté les deux titres mondiaux en 2007

Ancien ingénieur de la Scuderia Ferrari, Nigel Stepney a dénoncé l'illégalité de la F2007 avec laquelle le cheval cabré a remporté les deux titres mondiaux en 2007.

Au début de cette année-là, Stepney avait le sentiment que l'aileron arrière et le fond plat amovible ne respectaient pas la réglementation technique et a fait part de ses doutes à Mike Coughlan, alors ingénieur chez McLaren, comme il l'a expliqué au magazine Racecar Engineering.

J'aime l'idée de gagner dans les règles de l'art, mais quand j'étais là, j'étais en désaccord avec quelque chose qui se passait chez Ferrari”, commente Stepney. “Je pensais que ce n'était pas correct, et même si j'avais tort d'en parler, continuer à gagner jusqu'à ce qu'on nous arrête n'était pas la bonne solution. Cela allait à l'encontre de mes valeurs”.

Coughlan en a évidemment informé les dirigeants de son équipe, et McLaren a donc demandé des clarifications sur la légalité de ces pièces. L'aileron a été déclaré légal, mais pas le fond plat. McLaren n'a toutefois pas contesté le résultat du Grand Prix d'Australie, remporté par Kimi Räikkönen, bien qu'il fût clair pour l'écurie de Woking que Ferrari disposait d'un avantage illégal. Si le Finlandais avait été déclassé, le titre mondial serait peut-être revenu à l'un des pilotes McLaren.

Ironie du sort, ce sont Stepney et Coughlan qui furent, plus tard dans l'année, impliqués dans l'affaire d'espionnage qui coûta 100 millions de dollars à McLaren, pour le transfert d'un document contenant tous les secrets de la F2007.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Kimi Räikkönen
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités