Pat Fry : "L'aérodynamique, grand défi"

La Scuderia Ferrari a lutté pour le titre mondial des pilotes jusqu'à la dernière course de la saison 2012, une situation qui a pu impacter la création de la F138

La Scuderia Ferrari a lutté pour le titre mondial des pilotes jusqu'à la dernière course de la saison 2012, une situation qui a pu impacter la création de la F138. Mais selon Pat Fry, le directeur technique, cela n'a pas posé un grand problème.

"Je pense que c'est quelque chose que tous les top teams connaissent. Nous avons eu la chance, grâce à certains changements d'organigramme, de pouvoir nous concentrer sur les deux voitures en même temps. Le plus grand défi était l'aéro, car nous avons commencé trois mois plus tard que d'habitude."

La grosse difficulté pour le département aérodynamique se situera entre 2013 et 2014, puisque les Formule 1 de l'année prochaine seront bien différentes, avec l'arrivée du moteur turbo.

"Les voitures seront très différentes, le placement des échappements sera différent ainsi que les deux ailerons. Cela veut dire que beaucoup de notre travail de 2013 ne pourra pas s'appliquer à 2014, donc cela mettra encore plus de pression et de travail sur nos épaules."

Plus que les nouvelles voitures, Fry nous annonce que Ferrari s'est concentrée sur l'aspect équipe du sport, pour pouvoir maximiser chaque stratégie et chaque arrêt aux stands.

"Vous devez extraire le maximum de toutes les situations. Nous avons revu toutes les courses de l'année dernière pour voir ce qu'on pouvait améliorer en termes de stratégie et de pit stops. Nous étions les meilleurs globalement dans ce domaine l'année dernière mais nous ne pouvons pas nous reposer sur nos lauriers."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités