Räikkönen – « De la lumière au bout du tunnel »

partages
commentaires
Räikkönen – « De la lumière au bout du tunnel »
30 juil. 2014 à 11:00

Kimi Räikkönen est le premier à être déçu de sa première moitié d’exercice 2014, le Finlandais n’ayant pour l’heure ramené que 27 des 142 points inscrits par Ferrari cette saison, et été battu 11-0 en course par son équipier Fernando Alonso, monté sur le podium en Hongrie

Kimi Räikkönen est le premier à être déçu de sa première moitié d’exercice 2014, le Finlandais n’ayant pour l’heure ramené que 27 des 142 points inscrits par Ferrari cette saison, et été battu 11-0 en course par son équipier Fernando Alonso, monté sur le podium en Hongrie.

Mais Iceman estime qu’il est possible de voir la lumière au bout du tunnel après être parvenu à remonter 10 places en course suite à une grosse erreur de jugement rejetée sur le team, samedi, et l’ayant vu éliminé dès la Q1.

L’un des ennuis principaux de Räikkönen concerne le feeling avec la Ferrari F14-T, mais le Finlandais commence à trouver de meilleures sensations au volant de sa monoplace contre laquelle il passait beaucoup de temps à se battre jusqu’à présent.

« C’était plus fun car l’auto offre un feeling un peu meilleur, ce qui rend la vie plus facile et vous fait en profiter plus. On peut plus pousser et se battre, plutôt que juste défendre et retomber dans le classement, ce qui aide évidemment », relate le principal intéressé.

Pour autant, le confort de pilotage n’est pas encore réellement là dans la F14-T, qui est loin d’être transformée.

« C’était difficile, mais fun », admet Räikkönen au sujet de la manche hongroise. « Cela montre que nous faisons quelque chose correctement et qu’il y a de la lumière au bout du tunnel. Mais un unique résultat ne change pas l’image globale ».

La voiture a assez bien fonctionné, et nous avons juste besoin d’un peu plus de vitesse en ligne droite, particulièrement contre les voitures montorisées par Mercedes, pour pouvoir les passer sur ce genre de circuit. Nous savons que nous avons encore des problèmes et des choses à améliorer ; le grip mécanique, l’appui, la puissance… La Hongrie et Monaco ont semblé meilleurs pour nous, mais il y a encore beaucoup de chemin à parcourir avant de pouvoir dire que nous sommes satisfaits et là où nous devrions être".

Prochain article Ferrari
Mattiacci attaque la réaorganisation interne de Ferrari

Article précédent

Mattiacci attaque la réaorganisation interne de Ferrari

Article suivant

Vidéo - Ferrari souhaite un bon anniversaire à Fernando Alonso

Vidéo - Ferrari souhaite un bon anniversaire à Fernando Alonso

À propos de cet article

Séries Ferrari
Pilotes Kimi Räikkönen Boutique , Fernando Alonso Boutique
Équipes Ferrari Boutique
Type d'article Actualités