Räikkönen considère toujours McLaren comme une menace

Bien que lors des deux dernières courses, c'est BMW qui a été le plus rude adversaire de Ferrari, Kimi Räikkönen continue de croire que McLaren constitue le principal rival de la Scuderia dans la lutte pour le titre

Bien que lors des deux dernières courses, c'est BMW qui a été le plus rude adversaire de Ferrari, Kimi Räikkönen continue de croire que McLaren constitue le principal rival de la Scuderia dans la lutte pour le titre.

Après trois Grand Prix, BMW est en tête du championnat des constructeurs grâce à ses trois podiums consécutifs. A Bahreïn, l'écurie bavaroise a même placé ses monoplaces devant les deux McLaren à l'arrivée. Mais le champion du monde en titre pense que la donne pourrait bien changer sur les trois prochains rendez-vous de la saison.

"Barcelone est l'un des circuits les plus difficiles pour les voitures. Après il y a la Turquie et Monaco et cela peut être une toute autre histoire. Espérons que nous pouvons continuer sur notre lancée des deux dernières courses. BMW était plus forte que McLaren à la dernière course donc vous ne pouvez jamais savoir. Mais nous verrons ce qu'ils ont fait ici aux essais."

Le pilote Ferrari a également donné son avis sur la mauvaise passe qu'a traversé Lewis Hamilton au cours des deux derniers Grand Prix. Selon lui, la MP4-23 est moins bonne que sa devancière, ce qui favorise les erreurs.

"Si vous n'avez pas un aussi bon package que l'année passée, alors il est plus difficile de ne pas faire d'erreurs. C'est ce qu'il se passe."

Le double champion du monde Fernando Alonso a réalisé le meilleur chrono de la séance de mercredi aux essais privés de Barcelone. Räikkönen s'attend donc à ce que Renault soit capable de se battre parmi les équipes de pointe.

"Je n'ai pas la moindre idée de ce que les autres équipes ont fait les autres jours, mais j'ai entendu dire que Renault avait progressé et il faut s'attendre à ce qu'ils aient fait de gros progrès."

Revenons-en à Ferrari et au nouveau museau apporté sur la F2008 durant cette semaine d'essais privés. Pour son unique journée de test, le finlandais n'aura pas vraiment eu la possibilité d'évaluer l'efficacité du nez troué de sa monoplace. En effet, il n'a couvert que peu de tours avec, qui plus est sous la pluie.

"J'ai seulement fait un relais avec et c'était sous la pluie. Nous avons essayé des petites choses mais dans ces conditions, vous ressentez les choses différemment. Mais ils l'ont essayé dans la semaine et ça a l'air positif. C'est un petit pas en avant donc c'est bien."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Kimi Räikkönen , Fernando Alonso , Lewis Hamilton
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités