Räikkönen ne se sent pas responsable de son accident

La journée d'essais de Ferrari à Bahreïn, productive avec 81 tours et le 3e chrono, a toutefois pris fin prématurément lorsque Kimi Räikkönen est parti à la faute à cinq minutes du terme de la séance

La journée d'essais de Ferrari à Bahreïn, productive avec 81 tours et le 3e chrono, a toutefois pris fin prématurément lorsque Kimi Räikkönen est parti à la faute à cinq minutes du terme de la séance.

En effet, le Finlandais a perdu le contrôle de la F14T à la sortie du virage 4 et a percuté le mur, provoquant le dernier drapeau rouge de la semaine.

"J'étais sur un vibreur, et les roues ont complètement patiné", témoigne le Champion du Monde 2007. "Je ne pouvais plus rattraper la voiture et malheureusement, elle est partie directement dans le mur, ce qui l'a endommagée. Ces choses-là arrivent, donc je ne dirais pas que c'est ma faute. Nous avons bien amélioré les réglages et ce n'est pas trop mal, la voiture a beaucoup de couple".

Hier, la Scuderia avait rencontré des soucis de télémétrie qui avaient entravé sa progression et l'avaient empêchée de faire une simulation de course. Räikkönen reste néanmoins optimiste quant à l'avancement de son équipe par rapport à ses rivales, notamment Mercedes.

"Nous voulons toujours faire plus de tours, mais aujourd'hui, nous n'avons pas eu le moindre problème. Évidemment, j'ai endommagé la voiture avec l'accident et il y a eu beaucoup de drapeaux rouges, mais nous avons fait plus ou moins ce que nous voulions faire. Je ne pense pas que ça soit un problème. Nous pourrions faire de plus longs relais, mais nous avions prévu de faire quelque chose de différent. Lors des prochains essais, nous pourrons le faire, c'est sûr", conclut le pilote Ferrari avec optimisme.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Kimi Räikkönen
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités