Räikkönen pas verni, Massa rétrograde

Si l'on en croit les paroles du septuple champion du monde Michael Schumacher, la raison de la casse mécanique dont a été victime Kimi Räikkönen au cours du Grand Prix d'Australie a été élucidée

Si l'on en croit les paroles du septuple champion du monde Michael Schumacher, la raison de la casse mécanique dont a été victime Kimi Räikkönen au cours du Grand Prix d'Australie a été élucidée.

L'allemand a en effet déclaré au site spécialisé Auto, Motor und Sport online qu'il ne s'agit pas "d'un problème moteur, mais plutôt d'une petite pièce de rien du tout se situant dans l'environnement du moteur."

Schumacher, qui occupe le rôle de "conseiller de luxe" au sein de la Scuderia, en a profité pour rassurer l'ensemble des tifosi : "C'est un problème qui n'est pas apparu lors des tests, mais qui n'a absolument rien à voir avec la fiabilité de notre bloc moteur."

Rappelons au passage que le pilote finlandais n'a pas été le seul à abandonner sur casse moteur, puisque son coéquipier Felipe Massa a dû lui aussi faire face aux caprices de sa monture.

"L'abandon de Felipe est en partie de sa faute. Il a enclenché une mauvaise vitesse pour une raison qui nous est encore inconnue, il a rétrogradé alors que son souhait était d'accélérer," a conclu l'allemand.

Rien à voir avec l'ECU donc.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Michael Schumacher , Kimi Räikkönen , Felipe Massa
Type d'article Actualités