Räikkönen pris au piège au volant d'une "voiture délicate"

Peu loquace quand il s'agit de livrer son sentiment, Kimi Räikkönen l'était encore moins à l'heure de digérer son élimination dès la Q2 en qualifications à Monza

Peu loquace quand il s'agit de livrer son sentiment, Kimi Räikkönen l'était encore moins à l'heure de digérer son élimination dès la Q2 en qualifications à Monza. Dans le berceau de la Scuderia, cette contre-performance n'est évidemment pas une bonne nouvelle.

A plusieurs reprises, le Finlandais est parti à la faute durant la séance, spécialement dans sa dernière tentative pour tenter de regagner le top 10. "La voiture était un peu délicate et j'ai fait des erreurs à cause de ça, mais nous n'étions tout simplement pas assez rapides", constate-t-il amèrement au micro de Sky.

Demain, Iceman s'élancera depuis la 12e place et visera d'abord les points. Sur la grille, il se situera cinq places derrière son coéquipier Fernando Alonso.

"J'essaierai de marquer des points, tout s'est bien passé sauf les qualifications, donc tout reste possible demain", conclut-il sur une note d'optimisme.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Kimi Räikkönen , Fernando Alonso
Type d'article Actualités