Räikkönen : "Tôt ou tard, nous gagnerons"

Ferrari a profité du retour en Europe il y a deux semaines à l'occasion du Grand Prix d'Espagne pour apporter d'importantes améliorations à la F60, ce qui lui a permis de redorer son blason

Ferrari a profité du retour en Europe il y a deux semaines à l'occasion du Grand Prix d'Espagne pour apporter d'importantes améliorations à la F60, ce qui lui a permis de redorer son blason.

Le regain de forme entrevu à Barcelone s'est confirmé deux semaines plus tard à Monaco dès les qualifications où Kimi Räikkönen a manqué la pole position pour vingt-cinq millièmes de secondes seulement.

Terminant respectivement troisième et quatrième, le Finlandais et son coéquipier Felipe Massa ont offert à Ferrari son meilleur résultat de la saison, lui permettant de remonter à la quatrième place du championnat.

Malgré tout, Räikkönen avoue ne pas être satisfait de sa troisième place tant il pensait pouvoir faire mieux et estime que son équipe va bientôt être en mesure de remporter de nouveau des courses.

"Je n'étais pas très content de la troisième place au Grand Prix de Monaco. Bien sûr c'est le meilleur résultat de ces derniers temps, mais ça n'avait rien de nouveau pour moi et nous savions que nous pouvions arriver à une meilleure position," confie-t-il.

"Quand les leaders du championnat sont si loin devant au classement, au final c'est juste une victoire qui compte. Être de retour sur le podium est une belle récompense pour toute l'équipe. Le travail des dernières semaines porte finalement ses fruits, ce qui est vraiment positif pour nous tous."

"Nous savons que nous allons dans la bonne direction maintenant. Il y a encore quelques petites choses à faire mais tôt ou tard, nous gagnerons," déclare le pilote Ferrari.

"Nous apporterons d'autres améliorations à la F60 dans les courses à venir et on espère que nous pourrons ensuite rivaliser encore plus avec les leaders, en qualifications et en course."

Bien qu'il n'ait pas pour habitude de se focaliser sur le passé, Räikkönen est revenu sur sa course monégasque et en conclut qu'avoir manqué la pole face au pilote Brawn GP, Jenson Button, le samedi lui a coûté cher.

"A Monaco, les qualifications sont beaucoup plus importantes que sur d'autres circuits et nous avons presque fait un travail parfait : nous avons manqué la pole pour vingt-cinq millièmes de secondes."

"Ne pas partir de la première position signifie que vous ne gagnerez très probablement pas. De plus, la deuxième position sur la grille n'aide pas sur cette piste. Vous partez du côté sale de la piste et à chaque fois que je me suis retrouvé dans cette position, j'ai toujours perdu au moins une position car les pneumatiques patinent beaucoup au départ," explique le natif d'Espoo.

"En fait Rubens m'a dépassé, ce qui était vraiment dommage. Si j'avais réussi à rester derrière Button, je pense que j'aurais facilement pu creuser un écart."

"Au final, ce fut difficile de se battre pour la deuxième place puis il y a eu cette histoire au dernier arrêt où j'ai perdu plusieurs secondes en raison d'un problème avec la roue arrière droite. Lorsque j'ai repris la course, j'étais encore plus loin derrière le Brésilien qu'avant."

"Nous avons ramené les deux voitures à l'arrivée et marqué des points importants. Il y a eu beaucoup de choses à Monaco dont nous pouvons être satisfaits," conclut-il.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Jenson Button , Kimi Räikkönen , Felipe Massa
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités