Second, Alonso sauve le navire Ferrari

Fernando Alonso a tenu promesse en offrant une solide remontée en course lors du Grand Prix de Belgique

Fernando Alonso a tenu promesse en offrant une solide remontée en course lors du Grand Prix de Belgique. Se sachant rapide sur le sec avec la Ferrari, Alonso ne partait cependant que 9ème sur la grille de départ, mais a rapidement gagné plusieurs positions dès les premiers hectomètres de course, avant de faire sauter les obstacles les uns derrière les autres en piste.

Au final, Alonso limite les dégâts en ne concédant que 7 unités à Vettel au championnat. Néanmoins, l’Espagnol pointe désormais à 46 points du leader du championnat, conscient aujourd’hui d’avoir fait un grand pas en avant vers un quatrième titre mondial consécutif.

Nous avons dû reprendre des places que nous n'avons pas eu hier ; le départ était pas mal mais ensuite la course était plutôt simple”, relate Alonso.

J'étais très loin de Sebastian et personne n'était derrière moi donc je n'avais pas de pression”.

Alonso est déjà tourné vers la prochaine épreuve, en Italie, dans le bastion de Ferrari, où la Scuderia s’annonce comme l’une des forces avec lesquelles compter en raison de son impressionnante vitesse de pointe en lignes droites.

Monza sera un week-end important pour nous, pour l'équipe, nous étions proches de la victoire l'année dernière donc nous voudrons donner un peu le sourire et la satisfaction aux tifosi”.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Fernando Alonso
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités