Une proposition de Ferrari pour plus d'essais rejetée

Si le monde de la F1 est actuellement en plein dans l'affaire des essais Mercedes-Pirelli, un vote proposé par Ferrari et visant à réduire la limite des essais privés a été rejeté par les écuries à Monaco

Si le monde de la F1 est actuellement en plein dans l'affaire des essais Mercedes-Pirelli, un vote proposé par Ferrari et visant à réduire la limite des essais privés a été rejeté par les écuries à Monaco. L'écurie italienne avait proposé d'échanger des heures de soufflerie, des tests en ligne droite et des journées promotionnelles par des heures d'essais autorisées pendant la saison. D'après le magazine allemand Auto Motor und Sport, l'idée a été rejetée de peu après un vote très serré de la part des représentants des 11 écuries du Championnat du Monde. Une telle mesure aurait évidemment profité à Ferrari, qui dispose de deux circuits lui appartenant, le Mugello et Fiorano, où elle aurait pu aller effectuer ses essais. Le Président Montezemolo est depuis des années un fervent défenseur d'un changement dans la règlementation, poussant dans les coulisses de la discipline pour un retour de tests en cours de saison. Ce vote a eu lieu dans l'ombre de l'affaire des essais de Mercedes à Barcelone, effectués avec une voiture 2013 et les pilotes maison. Ferrari était également sous pression, mais ayant effectué des essais avec la voiture 2011 et Pedro de la Rosa, l'équipe italienne n'a rien à craindre en ce qui concerne le respect du règlement.

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Pedro de la Rosa
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités