Aitken pense pouvoir jouer le titre face à Russell

L'an dernier, Jack Aitken a été vaincu dans sa lutte pour le titre GP3 face à son coéquipier George Russell. Il compte bien prendre sa revanche cette année en Formule 2.

En 2017, c'est George Russell qui a remporté le titre GP3, remportant quatre courses face à son principal rival Jack Aitken, auteur d'une seule victoire mais tout aussi régulier aux avant-postes.

Les pilotes ART se retrouvent désormais à l'échelon supérieur en Formule 2, tous deux avec un nouveau statut : Russell est désormais pilote de réserve Mercedes, tandis que le même rôle est occupé chez Renault par Aitken. Ce dernier compte justement prendre sa revanche après avoir été battu par son compatriote.

"L'an dernier, c'était parfois un peu frustrant, car même si j'ai fini deuxième, ce n'était pas notre objectif", déclare Aitken pour Motorsport.com. "Je pense que j'aurais pu remporter le championnat si les choses s'étaient passées un peu différemment. Cette année, je pense que ça va être serré de nouveau, et je suis content d'être encore aux côtés de George car ça me donne une autre opportunité de le battre."

"Nous devons attendre les premières courses pour savoir où nous nous situons, mais il est possible que George et moi nous battions pour le titre. Le plateau est relevé au niveau des rookies et il y a quelques gars qui restent de l'an dernier aussi, donc il faut attendre de voir."

La donne a en effet changé. En GP3, la suprématie d'ART Grand Prix était remarquable, l'écurie française plaçant ses quatre pilotes aux quatre premières places du championnat – en grande partie grâce au talent des principaux intéressés.

En Formule 2 en revanche, avec l'arrivée d'une nouvelle voiture, il est impossible d'établir une hiérarchie pour l'instant. Aitken et Russell se sont en tout cas classés respectivement troisième et sixième des essais de Bahreïn.

Face à l'adversité, la relation "déjà très étroite" auparavant entre les deux hommes selon Aitken "a complètement changé", indique Russell pour Motorsport.com.

"L'an dernier, nous sautions tous deux dans la voiture en sachant que nous avions la monoplace la plus compétitive de la grille [bien que le GP3 soit un championnat monotype, tout comme la F2, ndlr], et nous nous focalisions purement sur nous-mêmes et sur le fait de battre l'autre. Je savais que je courais contre lui et deux autres coéquipiers, et c'était pareil pour lui."

"Cette année, c'est différent. Nous ne savons pas si nous aurons une voiture compétitive ou pas, et nous devons travailler ensemble et tirer l'équipe vers le haut pour être performants dès que possible. Nous le comprenons tous les deux. Nous avons une bonne relation de travail et nous menons l'équipe dans une bonne direction", conclut Russell.

Propos recueillis par Dávid Grúz et Jamie Klein

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries FIA F2
Pilotes Jack Aitken , George Russell
Équipes ART Grand Prix
Type d'article Actualités