Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
Formule E
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
36 jours
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
18 Heures
:
38 Minutes
:
41 Secondes
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Albon et Russell émergent du chaos à Bakou

partages
commentaires
Albon et Russell émergent du chaos à Bakou
Par :
30 avr. 2018 à 11:45

Quatre vainqueurs en autant de courses : ce championnat 2018 de Formule 2 est décidément disputé ! À Bakou, après des rebondissements à revendre, ce sont Alexander Albon et George Russell qui se sont imposés.

Alexander Albon, DAMS

Qui croirait qu'Alexander Albon n'est toujours pas formellement confirmé pour le reste de la saison 2018 de Formule 2, après ses performances azéries ? Car c'est bien lui qui, avant de s'imposer, s'est octroyé la pole position, en partie grâce à une prise d'aspiration payante dans le troisième secteur.

L'Anglo-Thaïlandais avait signé un 1'54"480, devançant ses compatriotes Lando Norris et George Russell. Luca Ghiotto et Santino Ferrucci complétaient le top 5, alors qu'Artem Markelov était initialement relégué au 18e rang. Ferrucci a toutefois été disqualifié en raison de pressions pneumatiques trop basses, tout comme les Arden pour avoir eu 13 mécaniciens au lieu des 12 autorisés.

Cependant, s'il est un circuit où la pole position n'est pas synonyme de victoire, c'est bien Bakou. Les six kilomètres de ce tracé sont traîtres, et la très longue pleine charge du dernier secteur est toujours le théâtre de nombreux dépassements, voire accidents.

Albon, de la pole à la victoire, non sans mal

Alors que cinq pilotes différents ont mené la Course Principale (Albon, Russell et Antonio Fuoco à la régulière, Roy Nissany et Roberto Merhi à la faveur des arrêts au stand), c'est bien le poleman qui s'est imposé au bout du suspense.

Leader du championnat, Norris aurait pu être un candidat logique à la victoire mais a calé sur la grille au moment du tour de formation, tout comme Tadasuke Makino et Jack Aitken. Albon a quand même dû résister aux assauts de Russell dans le premier tour, jusqu'à une première neutralisation de la course lorsque Luca Ghiotto a percuté le mur. Nyck de Vries s'était alors hissé à la troisième place, Antonio Fuoco à la sixième.

Les arrêts au stand, survenus en début de course, ont coûté cher à Albon, qui a dû éviter tout unsafe release et s'est retrouvé derrière Russell et De Vries. Les écarts se sont creusés au fil de la course, si bien qu'au 18e tour, Russell menait avec six secondes d'avance sur De Vries, 16 et demie sur Albon et 23 sur Fuoco. C'est alors que l'autre Campos, celle de Nissany, s'est retrouvée dans la barrière du virage 4.

La course a donc été neutralisée, et au restart, De Vries a tenté le tout pour le tout avec un freinage extrêmement tardif au premier virage... trop tardif, même. Le Néerlandais a tiré tout droit, embarquant Russell avec lui, et c'est Fuoco qui a pris la tête en dépassant Albon !

"On a vu De Vries faire l'intérieur, c'était vraiment complètement stupide, vu que j'étais déjà en train de défendre", commente Russell pour Motorsport.com. "C'est un circuit urbain où il n'y a pas d'adhérence. J'ai freiné un peu tard, aucun doute là-dessus, mais je sais qu'il y a un bon dégagement et ça m'allait de freiner tard. Il a très mal évalué la situation, et on a vu les conséquences. Je suis convaincu que j'aurais pris le virage s'il n'avait pas été là."

On a vu De Vries faire l'intérieur, c'était complètement stupide

George Russell

"J'étais dans son aspiration et je pense que j'ai un peu trop voulu le dépasser", reconnaît De Vries. "Les pneus et les freins n'étaient pas prêts pour ça, j'ai bloqué ma roue, j'ai tiré tout droit, et voilà."

C'était loin d'être terminé, Artem Markelov cassant un moteur dans un panache de fumée. Fuoco a préféré être prudent en raison du manque de visibilité... et s'est fait doubler par Albon, qui a ainsi remporté la victoire.

"Ça nous a coûté la victoire à 100%", affirme le transalpin. "La situation était dangereuse car nous ne savions pas s'il la voiture était là. Dans ce cas, ce serait peut-être mieux d'utiliser la voiture de sécurité virtuelle. Ça va pour le gars derrière, parce qu'il me voit y aller."

Revenu du diable vauvert après avoir calé sur la grille, Aitken a chipé la deuxième place à Fuoco dans les derniers tours. Sette Câmara et Latifi complétaient le top 5 devant Norris, également remonté après avoir calé, et les MP Motorsport de Boschung et Merhi, qui se retrouvaient en première ligne pour la Course Sprint grâce à la grille inversée. 

On note l'abandon de De Vries après sa sortie de piste en fin de course, mais aussi de Günther et Delétraz, qui se sont accrochés au départ. Le Suisse avait été touché par Gelael juste avant, ce qui l'a blessé à la main.

Jack Aitken, ART Grand Prix, Alexander Albon, DAMS, Antonio Fuoco, Charouz Racing System
Podium : 2e Jack Aitken (ART Grand Prix), 1er Alexander Albon (DAMS), 3e Antonio Fuoco (Charouz Racing System)

La remontée de Russell et De Vries

Le départ de la deuxième manche du week-end a été encore plus chaotique. Plusieurs pilotes ont calé sur la grille, notamment Antonio Fuoco, Alexander Albon, Jack Aitken et Maximilian Günther, tandis que d'autres ont pris un envol catastrophique, en particulier le poleman Roberto Merhi.

Nicholas Latifi a ainsi surgi depuis la quatrième place de la grille pour prendre la tête de la course devant Sérgio Sette Câmara, Ralph Boschung et Lando Norris.

Boschung n'avait toutefois pas le rythme et a rétrogradé hors du top 8 au fil de la course. Sette Câmara a pris le commandement dès le deuxième tour et a rapidement créé un écart de plusieurs secondes, mais c'était sans compter sur la remontée de George Russell. Douzième sur la grille, le protégé de Mercedes était déjà cinquième à la fin du premier tour. Longtemps coincé derrière Boschung, il a fini par trouver l'ouverture au septième tour avant de se défaire de Norris et Latifi dans les deux boucles suivantes.

À ce stade, Russell accusait quatre secondes de retard sur Sette Câmara, retard qu'il a comblé en cinq tours, en partie grâce à un blocage de roue du Brésilien. Ce dernier s'est vaillamment défendu mais a finalement dû céder pour la victoire. Russell lançait enfin sa saison.

Initialement classé deuxième, Sette Câmara est toutefois tombé en panne d'essence dans le dernier tour et a été disqualifié car ne disposant plus des 800 grammes de carburant requis à la fin de l'épreuve. De Vries a donc hérité de la deuxième place après s'être défait de Latifi dans les derniers tours. Le pilote Prema était 14e sur la grille mais a également multiplié les dépassements.

Norris a conforté sa première place au championnat en se classant quatrième, devançant Maini, Ferrucci, Merhi et Boschung, ce dernier héritant du dernier point disponible après la disqualification de Sette Câmara.

Sergio Sette Camara, Carlin, George Russell, ART Grand Prix, Nyck De Vries, PREMA Racing
Podium : Sérgio Sette Câmara (Carlin) disqualifié, 1er George Russell (ART Grand Prix), 2e Nyck De Vries (PREMA Racing)

 Bakou - Course Principale

 PiloteÉquipeToursTemps/Écart
1 thailand Alexander Albon  DAMS 29 1:03'41.627
2 united_kingdom Jack Aitken  ART Grand Prix 29 1.992
3 italy Antonio Fuoco  Charouz Racing System 29 2.958
4 brazil Sérgio Sette Câmara Carlin 29 5.846
5 canada Nicholas Latifi  DAMS 29 7.099
6 united_kingdom Lando Norris  Carlin 29 7.612
7 switzerland Ralph Boschung  MP Motorsport 29 12.698
8 spain Roberto Merhi  MP Motorsport 29 14.324

Voir le classement complet ici

 Bakou - Course Sprint

 PiloteÉquipeToursTemps/Écart
1 united_kingdom George Russell  ART Grand Prix 21 41'32.101
DSQ brazil Sérgio Sette Câmara Carlin 21 2.604
2 netherlands Nyck de Vries  Prema Racing 21 4.774
3 canada Nicholas Latifi  DAMS 21 5.016
4 united_kingdom Lando Norris  Carlin 21 5.842
5 india Arjun Maini  Trident 21 13.606
6 united_states Santino Ferrucci  Trident 21 19.108
7 spain Roberto Merhi  MP Motorsport 21 22.391
8 switzerland Ralph Boschung  MP Motorsport 21 24.379

Voir le classement complet ici

Classement général 2018

 PilotesÉquipePoints
1 united_kingdom Lando Norris Carlin 55
2 thailand Alexander Albon DAMS 41
3 brazil Sérgio Sette Câmara Carlin 40
4 russia Artem Markelov RUSSIAN TIME 30
5 netherlands Nyck de Vries Prema Racing 28
6 united_kingdom George Russell ART Grand Prix 27
7 united_kingdom Jack Aitken ART Grand Prix 20
8 canada Nicholas Latifi DAMS 20
9 italy Antonio Fuoco Charouz Racing System 17
10 Maximilian Günther Arden International 16

Voir le classement complet ici

Diapo
Liste

Les vainqueurs du meeting de Bahreïn, Lando Norris et Artem Markelov

Les vainqueurs du meeting de Bahreïn, Lando Norris et Artem Markelov
1/24

Photo de: FIA Formula 2

Sérgio Sette Câmara, le plus rapide en essais libres

Sérgio Sette Câmara, le plus rapide en essais libres
2/24

Photo de: FIA Formula 2

Alexander Albon a signé la pole position

Alexander Albon a signé la pole position
3/24

Photo de: FIA Formula 2

C'était un triplé de Britanniques, avec Norris et Russell

C'était un triplé de Britanniques, avec Norris et Russell
4/24

Photo de: FIA Formula 2

Markelov, en revanche, a déçu en fond de tableau

Markelov, en revanche, a déçu en fond de tableau
5/24

Photo de: FIA Formula 2

Russell a brièvement attaqué Albon pour la première place au départ

Russell a brièvement attaqué Albon pour la première place au départ
6/24

Photo de: FIA Formula 2

La course de Delétraz s'est arrêtée là, après deux contacts au premier virage

La course de Delétraz s'est arrêtée là, après deux contacts au premier virage
7/24

Photo de: FIA Formula 2

Albon menait, mais c'était animé derrière lui

Albon menait, mais c'était animé derrière lui
8/24

Photo de: FIA Formula 2

Russell a pris la tête après les arrêts au stand et a creusé l'écart...

Russell a pris la tête après les arrêts au stand et a creusé l'écart...
9/24

Photo de: Andrew Hone / Motorsport Images

... mais c'était avant l'accident de Roy Nissany, qui a provoqué un Safety Car

... mais c'était avant l'accident de Roy Nissany, qui a provoqué un Safety Car
10/24

Photo de: Andrew Hone / Motorsport Images

De Vries a lancé l'assaut sur Russell pour la victoire, sans succès, et a causé leur perte

De Vries a lancé l'assaut sur Russell pour la victoire, sans succès, et a causé leur perte
11/24

Photo de: Andrew Hone / Motorsport Images

Fuoco a ensuite pris la tête...

Fuoco a ensuite pris la tête...
12/24

Photo de: Andrew Hone / Motorsport Images

... mais s'est fait trahir par la fumée provenant du moteur cassé de Markelov

... mais s'est fait trahir par la fumée provenant du moteur cassé de Markelov
13/24

Photo de: FIA Formula 2

Albon a remporté sa première victoire de la saison

Albon a remporté sa première victoire de la saison
14/24

Photo de: Zak Mauger / Motorsport Images

Aitken a obtenu une deuxième place inespérée après avoir calé

Aitken a obtenu une deuxième place inespérée après avoir calé
15/24

Photo de: FIA Formula 2

Norris est remonté au sixième rang

Norris est remonté au sixième rang
16/24

Photo de: Andrew Hone / Motorsport Images

Les MP monopolisaient la première ligne pour la Course Sprint, mais leur envol a été laborieux

Les MP monopolisaient la première ligne pour la Course Sprint, mais leur envol a été laborieux
17/24

Photo de: FIA Formula 2

Latifi a pris la tête devant Boschung, alors que de nombreux concurrents ont calé au loin

Latifi a pris la tête devant Boschung, alors que de nombreux concurrents ont calé au loin
18/24

Photo de: FIA Formula 2

Sette Câmara n'a pas tardé à dépasser Boschung et Latifi

Sette Câmara n'a pas tardé à dépasser Boschung et Latifi
19/24

Photo de: FIA Formula 2

Mais l'homme du jour, c'était George Russell, qui a multiplié les dépassements pour s'imposer

Mais l'homme du jour, c'était George Russell, qui a multiplié les dépassements pour s'imposer
20/24

Photo de: FIA Formula 2

Sette Câmara est tombé en panne d'essence après l'arrivée et a été disqualifié de sa deuxième place

Sette Câmara est tombé en panne d'essence après l'arrivée et a été disqualifié de sa deuxième place
21/24

Photo de: FIA Formula 2

Auteur d'une belle remontée également, De Vries a été classé deuxième

Auteur d'une belle remontée également, De Vries a été classé deuxième
22/24

Photo de: FIA Formula 2

Pas de rancune entre De Vries et Russell, malgré leur incident de la veille

Pas de rancune entre De Vries et Russell, malgré leur incident de la veille
23/24

Photo de: FIA Formula 2

Quatrième, Norris a consolidé son leadership au général et tentera de poursuivre sa marche en avant à Barcelone !

Quatrième, Norris a consolidé son leadership au général et tentera de poursuivre sa marche en avant à Barcelone !
24/24

Photo de: FIA Formula 2

Article suivant
Le départ, un "pari" avec la F2 2018

Article précédent

Le départ, un "pari" avec la F2 2018

Article suivant

L'embrayage de la F2 2018, source de "chaos absolu" à Monaco ?

L'embrayage de la F2 2018, source de "chaos absolu" à Monaco ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries FIA F2
Événement Bakou
Lieu Baku City Circuit
Pilotes George Russell , Alexander Albon
Auteur Benjamin Vinel