Bahreïn - Les enjeux d'un weekend particulier

L'avant-dernier meeting de la saison 2015 de GP2 et de GP3 a lieu ce weekend à Bahreïn, en remplacement de la manche qui aurait dû avoir lieu en marge du Grand Prix d'Allemagne de Formule 1. Les essais débutent dès demain matin.

GP2 - Les enjeux

Certes, les enjeux ne sont pas des plus passionnants en GP2. Le titre est joué en la faveur de Stoffel Vandoorne, et Alexander Rossi pourrait bien sceller la place de vice-champion dès ce weekend. Pour cela, il lui faut marquer au moins cinq points de plus que Rio Haryanto à Bahreïn, et ne pas marquer moins de points que Sergey Sirotkin.

Alex Lynn, Mitch Evans, Pierre Gasly et Raffaele Marciello conservent des chances mathématiques d'obtenir cette deuxième place, mais c'est peu probable en raison de leur retard conséquent. La lutte pourrait toutefois être rude pour les accessits : douze pilotes restent mathématiquement en compétition pour la troisième marche sur le podium du championnat.

Quant à Vandoorne, nombreux sont les records qu'il peut égaler, voire battre ce weekend, comme le rappelle le tableau à la fin de l'article suivant.

Chez les équipes, ART Grand Prix est bien parti pour être sacré à Bahreïn. Pour retarder l'échéance, il faudrait que Racing Engineering marque 35 points de plus que l'écurie bourguignonne. 35 points : un score atteint deux fois par Racing Engineering cette saison, lors de la première venue à Bahreïn ainsi qu'à Spa-Francorchamps. Mais ART ayant marqué 36,5 points par weekend en moyenne cette saison, seul un concours de circonstances pourrait retarder son couronnement.

Encore des transferts

Rappelons qu'Oliver Rowland a rejoint Status Grand Prix, à la place de Richie Stanaway, qui courra en WEC à Bahreïn et ne fera pas son retour en GP2 à Abu Dhabi. Robert Visoiu, quant à lui sera remplacé par Gustav Malja chez Rapax. Le Roumain, dominé par son coéquipier Sirotkin depuis le début de la saison, est victime d'une blessure dont la nature n'a pas été précisée.

Malja va donc continuer son apprentissage du GP2 après avoir disputé le meeting de Spa-Francorchamps chez Trident. Le Suédois a connu une saison plutôt convaincante en Formule Renault 3.5, où il débutait, se battant constamment en première moitié de tableau même s'il n'a jamais réellement joué la victoire.

Enfin, Daniiel de Jong va faire son retour en GP2, trois mois après le terrible accident qui lui a valu une vertèbre fracturée à Spa-Francorchamps. MP Motorsport ne disposant plus de baquet libre, puisque René Binder et Nicholas Latifi seront au volant des monoplaces orange et noir, c'est chez Trident que l'on retrouvera de Jong, qui prendra la place de Johnny Cecotto Jr au sein de l'écurie italienne. Serait-ce enfin la fin de carrière tant annoncée du Vénézuélien?

Rappelons qu'au mois d'avril, lors du premier meeting de Bahreïn, c'est Stoffel Vandoorne qui avait remporté la course principale malgré une voiture de sécurité qui l'avait lourdement handicapé. Le lendemain, Rio Haryanto s'était imposé.

GP3 - Les enjeux

En GP3, c'est toutefois beaucoup plus ouvert. La lutte pour le titre continue de faire rage entre Luca Ghiotto et Esteban Ocon, séparés par deux points seulement, alors qu'Emil Bernstorff et Marvin Kirchhöfer conservent des chances mathématiques de sacre, mais devront marquer plus de points que l'Italien et le Français pour maintenir ces chances jusqu'à Abu Dhabi.

Ghiotto peut-il signer une sixième pole position cette saison, la septième de sa carrière, ce qui lui permettrait de conforter son record de poles en une saison et de battre le record de poles en carrière GP3, détenu par Mitch Evans? Ocon va-t-il finir deuxième en course pour la dixième fois consécutive?

Chez les équipes, comme en GP2, ART Grand Prix devrait s'octroyer le titre, à moins que l'écurie bourguignonne ne se fasse reprendre 27 points par Arden ou 30 points par Trident, ce qui paraît également peu probable quand on sait qu'ART a marqué en moyenne 51 points par meeting sur les sept premières manches de la saison.

À noter que chez Koiranen, Adderly Fong sera remplacé par Matevos Isaakyan. Le pilote russe courait en Formule Renault 2.0, se classant quatrième du championnat Alps et dixième en Eurocup.

Attention aux horaires!

Pour conclure, attention aux horaires, qui sont très différents de ce qu'ils sont habituellement! Ils sont ici indiqués en heure française. Notez bien que le weekend se déroule de jeudi à samedi, et non de vendredi à dimanche.

Programme GP2

Essais Libres

Jeudi 9h30
Qualifications Jeudi 12h20

Course 1

Vendredi 13h30
Course 2 Samedi 8h45

Programme GP3

Essais Libres

Jeudi 7h35
Qualifications Jeudi 10h40

Course 1

Vendredi 11h20
Course 2 Samedi 7h00

 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries FIA F2 , GP3
Événement Bahreïn II
Circuit Bahrain International Circuit
Pilotes Alexander Rossi , Rio Haryanto , Emil Bernstorff , Mitch Evans , Robert Visoiu , Alex Lynn , Raffaele Marciello , Sergey Sirotkin , Stoffel Vandoorne , Esteban Ocon , Pierre Gasly , Marvin Kirchhofer , Luca Ghiotto , Gustav Malja
Équipes ART Grand Prix , Arden International , Trident , Racing Engineering
Type d'article Preview
Tags enjeux, horaires, presentation, programme