Shwartzman serein, Ilott craque sous la pression

Robert Shwartzman a parfaitement profité de la grille inversée pour remporter la Course Sprint de Bahreïn depuis la pole position en Formule 2, alors que Callum Ilott a commis une erreur qui aurait pu s'avérer coûteuse dans la course au titre. Il ne perd finalement que deux points sur Mick Schumacher.

Shwartzman serein, Ilott craque sous la pression

Jadis candidat au titre, Robert Shwartzman restait sur une bien mauvaise série en Formule 2, avec un meilleur résultat de huitième sur les cinq dernières courses. Mais la huitième place en question avait été signée ce samedi, lui octroyant la pole position pour la Course Sprint. Il n'en fallait pas davantage au Russe, qui a mené l'épreuve de bout en bout sans jamais être menacé. Le rookie a remporté sa quatrième victoire de la saison, mieux que tous ses rivaux.

Course Principale :

Derrière lui, cependant, c'était la foire d'empoigne. Dès le premier freinage, Marcus Armstrong (deuxième sur la grille) a accroché Yuki Tsunoda (troisième), provoquant une crevaison à l'arrière droit et compliquant la quête de Super Licence du Japonais. Ce dernier a besoin d'un top 5 afin de rejoindre AlphaTauri pour la saison 2020 de Formule 1 et chute justement à la cinquième place, dépassé par Shwartzman et par un également brillant Nikita Mazepin.

Dans la course au titre, c'est un Safety Car provoqué par l'extincteur de Théo Pourchaire (s'étant déclenché et contraignant le jeune Français à l'abandon) qui a changé la donne. Car au restart, au virage 10, Callum Ilott a perdu le contrôle et a percuté l'innocent Jehan Daruvala, ce dernier alors bien placé pour signer un deuxième podium consécutif grâce à un bon départ. L'Anglais a endommagé son aileron avant et a ensuite écopé d'un drive through, mais en n'ayant pas abandonné, il échappe à une pénalité sur la grille pour l'épreuve suivante. "Je suis vraiment désolé pour @DaruvalaJehan, j'ai fait un blocage de roue, j'ai tourné pour éviter Mick et je n'avais nulle part où aller. Ça n'aurait pas dû se produire", a tweeté Ilott après la course.

Callum Ilott, Haas VF-20 et Felipe Drugovich, MP Motorsport

Dans le même temps, Mazepin – sorti vainqueur d'une belle bataille avec Mick Schumacher en début d'épreuve – s'imposait comme la deuxième force de la course et a rapidement creusé l'écart sur ses rivaux. Schumacher, lui, peinait à capitaliser sur la bévue de son adversaire pour le titre. L'Allemand s'est fait remarquer en tassant un Pedro Piquet très en forme hors de la piste, sans succès, et n'a cessé de perdre du terrain, en difficulté avec ses pneus. Il n'a pu faire mieux que septième, inscrivant néanmoins deux unités précieuses.

Piquet, qui n'a marqué de points qu'une fois cette saison, était bien parti pour signer un podium sensationnel, mais il a été contraint à l'abandon par un problème mécanique en fin d'épreuve. C'est son coéquipier Louis Delétraz qui est monté sur la troisième marche du podium, après avoir pris le départ en pneus mediums et chaussé les durs lors de la neutralisation provoquée par Pourchaire. La stratégie était parfaite, et le Suisse a signé son cinquième top 3 de l'année.

Auteur de plusieurs blocages de roue, Marcus Armstrong s'est classé quatrième devant Guanyu Zhou et Christian Lundgaard, tandis que le vainqueur d'hier, Felipe Drugovich, a marqué le dernier point disponible avec la huitième place.

C'est le week-end prochain, sur la piste extérieure du circuit de Bahreïn, que se jouera le titre, et cinq pilotes restent mathématiquement en lice : Mick Schumacher (205 points), Callum Ilott (191), Nikita Mazepin (162), Robert Shwartzman (159) et Yuki Tsunoda (157).

Bahrain Bahreïn - Course Sprint

partages
commentaires
Drugovich vainqueur, Ilott réduit l'écart sur Schumacher
Article précédent

Drugovich vainqueur, Ilott réduit l'écart sur Schumacher

Article suivant

Le format des courses F2 et F3 révélé pour 2021

Le format des courses F2 et F3 révélé pour 2021
Charger les commentaires